Dark Horse étend l'univers des jeux Mass Effect et The Last of Us en bande dessinées

La compagnie Dark Horse lançait cette semaine la bande dessinée The Last of Us: American Dreams, premier volet d’une série de 4, basé sur l’univers du jeu The Last of Us postapocalyptique développé par la compagnie Naughty Dogs. Au cours des dernières années, la compagnie a multiplié de façon exponentielle les projets liés au domaine du jeu vidéo. Lors de la convention Pax East, nous nous sommes entretenu sur ce phénomène et du processus de création avec Dave Marshall (éditeur sur les série de Mass Effect, Dragon Age, Prototype 2,  The Art of Remember Me/Last of Us/Mass Effect, etc.)  et Nick McWhorter au développement des affaires qui ont collaboré sur plusieurs de ces projets. 

 
Dave Marshall et Nick McWhorter
 
La liste des titres en lien avec l’univers des jeux vidéo publiés chez Dark Horse a explosé dans les dernières années. Comment expliquez-vous de phénomène? 
 
Dave Marshall : Les compagnies de jeux vidéo ne se contentent plus de faire des jeux, elles créent maintenant des univers vraiment riches autour de leurs jeux. De plus, les jeux produits depuis 5 ou 10 ans ont une trame narrative tellement plus importante que ce que nous avions vu auparavant! Il est vraiment facile pour nous de se greffer à ce processus créatif pour y raconter des histoires. Avec ce terrain de jeu quasi infini, nous avons aussi beaucoup de liberté sur ce que nous pouvons faire pour étendre ces univers.
 
Selon les directives des équipes de création des jeux, il nous est possible de raconter des histoires se situant parfois dans un espace-temps avant l’histoire du jeu, parfois pendant ou même après l’histoire principale. Par exemple, dans la nouvelle série que nous développons autour du jeu Mass Effet, (Mass Effect : Foundation dont la publication commencera en juillet), nous travaillons à développer une histoire qui se déroulera dans le même espace-temps que la trilogie du commandant Shepard. Nous passerons du temps avec l’équipage du Normandy jusqu’à qu’aux chapitres ayant été joués par les joueurs. Vous ne verrez pas le commandant Shepard et nous n’irons pas à l’encontre des choix possiblement faits par les joueurs, mais l’histoire se déroulera dans cette période. 
 
Mass Effect
 
Comment collaborez-vous avec les équipes de développement des jeux?
 
Dave Marshall : Pour tous les projets, nous nous faisons un point d’honneur de travailler en étroite collaboration avec les créateurs du jeu. Nous voulons travailler aussi près que possible des gens qui ont imaginé ces univers. Dans le cas de la série sur Mass Effet, toutes les histoires ont été développées avec l’aide de Marc Walters, l’écrivain principal des jeux. Même chose avec la série sur Dragon Age, pour laquelle nous avons travaillé avec David Gaider aussi écrivain principal. Ce sont eux qui donnent la ligne directrice de chaque série en déterminant à quel endroit dans l’univers l’histoire devrait se passer. Ensuite, au fur et à mesure que le projet progresse et que le processus de création de l’histoire et des dessins avance,  nous sommes en contact constant pour nous assurer que ce que nous produisons est cohérent avec l’univers. Nous misons sur authenticité afin que les fans se sentent vraiment dans une extension de l’univers du jeu. 
 
Étant donné que la fin du dernier Mass Effet a été si controversée, vous n’avez pas été tenté d’en proposer une autre?
 
Dave Marshall : Non, toute l’histoire se passera avant la fin. *rire*
 
La liste des projets qui sont sur vos planches est quasi interminable, quel projet avez-vous hâte de voir arriver dans les bacs? 
 
Nick McWhorter : Dernièrement, j’ai beaucoup travaillé sur la série de que nous lancerons pour accompagner le jeu The Last of Us. L’histoire de la série The Last of Us: American Dreams se déroulera avant l’histoire racontée dans le jeu et explorera le passé d’Ellie, une adolescente de 13 ans qui n’a jamais connu le monde sans « l’infection ». Nous travaillons aussi sur un livre d’arts qui sera disponible en juin à la sortie du jeu.
 
The last of us
 
Notre rôle ici a été d’encadrer l’équipe de Naughty Dogs avec le choix des pièces à inclure dans le livre. Nous avons ensuite bâti une trame narrative logique avec les pièces favorites de l’équipe pour nous assurer que nous avons une belle variété de et qu’il y avait une progression logique dans la présentation des personnages. Notre but avec ce type de livre est vraiment de mettre en contexte les pièces et de donner un accès « dans les coulisses » aux fans. 
 
The Last of Us: American Dreams sera lancée au rythme d’un numéro par mois jusqu’en juillet. La version numérique du premier volet sera quant à elle disponible le 10 avril prochain à travers l’application disponible sur  iPhone, iPad, Android ou sur le site internet de Dark Horse.
 
Cette entrevue a été réalisée en collaboration avec François Lapierre-Messier