Des chargeurs sans fil dans les lieux publics

C’est bien beau tous ces appareils de communications sans fil que nous avons adoptés en grand nombre, mais la notion de ‘sans-fil’ est relative. Pour charger tous ces gadgets, nous devons les relier à une prise électrique avec un fil. Et ces fils ne sont pas compatibles quand on change de fabricant. Il n’y a pas encore de norme commune pour nous simplifier la vie.

Aux États-Unis, l’idée d’installer des chargeurs sans fil dans les lieux publics fait son chemin. La technologie de recharge électrique pour appareils mobiles se basant sur un procédé d’induction électromagnétique est apparue il y a quelques mois. Mais rares sont les constructeurs de téléphone intelligent à proposer le matériel adéquat. 
 
Ça pourrait changer. Au début de l’année, la Power Matters Alliance (PMA) a été formée par des leaders de l’industrie et des agences gouvernementales et de réglementation pour développer un nouveau standard commun de charge électrique sans fil. Plusieurs gros joueurs se sont joints à l’initiative. Parmi ceux-ci, Google, AT&T, General Motors, Delta Airlines, le Madison Square Garden de New York et la chaîne Starbucks. Ils ont tous la volonté de faire la promotion du nouveau standard PMA. 
 
Chacune à leur manière, ces entreprises vont mettre de l’avant  des initiatives pour mieux faire connaître le nouveau standard. Plusieurs Starbucks de la région de Boston proposent des points de recharge sans fil. AT&T, l’un des plus grands opérateurs téléphoniques américains, appuie le mouvement et vend déjà certains accessoires. 
 
Il existe aussi une version pour les consommateurs. Le Duracell Powermat pour iPhone 4 et 4s est vendu autour de $90.00. 
 
Source : gizmodo.fr, engadget.com