Des nouvelles de Diablo III

Non, on n’a toujours pas de date de lancement.

Mais on en apprend un peu plus sur Diablo III presque à tous les jours. Par exemple: il faudra une connexion internet en permanence pour pouvoir jouer, puisque les personnages seront stockés dans le nuage plutôt que sur votre disque dur. Et tant pis pour les gamers qui pensaient apporter le jeu au chalet, là où leur fournisseur d’accès ne se rend pas. Pas gentil gentil, ça…

Pas de modifications non plus: interdit! J’en connais quelques-uns (genre: des milliers) qui vont être fâchés…

Les points de talents vont disparaître eux aussi, ce qui réduira les possibilités de personnaliser son héros. En échange, on pourra choisir 6 talents qui augmenteront automatiquement avec le temps. Autrement dit: on aura moins de choix à faire, mais ceux-ci auront plus d’impact à long terme. À voir…

Et finalement, il sera possible d’acheter et de vendre du contenu trouvé dans le monde du jeu pour de l’argent réel. Histoire, sans doute, de couper l’herbe sous le pied de ceux qui vendent des comptes de World of Warcraft sur eBay. Il sera aussi possible d’acheter et de vendre des objets magiques en échange de pièces d’or trouvées en pillant les donjons, alors les transactions monétaires ne seront obligatoires pour personne, mais faites quand même attention si vous jouez en ligne: le faiblard du 1er niveau devant vous sera peut-être gonflé aux stéroïdes grâce au portefeuille de Papa…

La beta de Diablo III arrivera un de ces jours, peut-être d’ici quelques semaines, peut-être plus tard cette année…