Des nouvelles surprenantes pour Kinect

Kinect, le capteur pour la XBOX 360 qui permet de jouer à des jeux vidéo sans manettes, a été LE grand succès de la saison des Fêtes l’an passé. (Sauf au Japon, où il s’est écoulé seulement 114 000 Kinect en un an, mais il faut dire qu’en matière de jeux vidéo, percer le marché japonais pour un manufacturier occidental, c’est quasiment impossible.)

Depuis la semaine dernière, on avait la confirmation qu’un nouveau Kinect allait faire son apparition sur le marché des ordinateurs Windows en 2012, et qu’il serait capable de reconnaître des gestes à une distance de 50 cm, soit de 5 fois plus près que son grand frère pour XBOX 360. On sait aussi que Microsoft a créé un fonds d’investissement, appelé Kinect Accelerator, pour convaincre les développeurs de créer des applications utilisant Kinect dans un contexte plus ou moins comercial, par exemple en santé, en arts, ou en robotique. Une dizaine de projets prometteurs recevront un financement de l’ordre de 20 000$ chacun.

Mais il y a aussi certaines rumeurs pour le moins intrigantes qui commencent à circuler. Ainsi, Microsoft serait en train de développer un téléviseur avec Kinect intégré, histoire sans doute de remplacer ou de suppléer à la télécommande. Mais ce qu’il y a de vraiment étrange, c’est qu’au moins un modèle de cet appareil serait fabriqué par Sony, le grand rival de Microsoft dans le monde des jeux vidéo! (Bon, c’est sûr que les différentes divisions de Sony n’ont pas forcément à coordonner leurs stratégies, et que si Samsung peut fabriquer des puces pour les appareils d’Apple quand les deux compagnies se poursuivent à qui mieux mieux il ne faut se surprendre de rien… Mais quand même!)

Quant à la prochaine génération de la XBOX, qu’on attend pour 2013, elle disposerait selon Eurogamer d’un “Kinect 2″ intégré tellement puissant qu’il serait capable de lire sur les lèvres et d’identifier les émotions du joueur sur son visage pour voir quand il est frustré, et donc possiblement d’ajuster le niveau de difficulté du jeu en conséquence!

De quoi faire saliver, tout ça…