Des quadricoptères qui jonglent avec des bâtons!

Bon, techniquement parlant, il s’agit d’un «pendule inversé» selon les chercheurs qui ont programmé les quadricoptères pour le tenir en équilibre et pour se le lancer sans l’échapper. Mais «pendule inversé», c’est une façon un tantinet snobinarde de dire «bâton».

En guise de mains, les robots volants utilisent des petites plaques de 6 cm de diamètre, ce qui ne leur laisse pas beaucoup de marge de manoeuvre. Aussi bien dire que les chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich, en Suisse, qui ont programmé les quadricoptères pour effectuer ce travail avaient intérêt à être précis.

Pas mal, n’est-ce pas?
 
Source: Gizmodo