Des singes au volant de VTT ?

par Véronique Champagne - 37e AVENUE le 27 août 2015

Cro-Magnon au volant d'un véhicule tout-terrain ? Une image pas si farfelue pour un scientifique russe, qui clame avoir découvert des traces préhistoriques de tels véhicules en Turquie...

Alexander Koltypin prétend que l’Homme conduisait… avant même d’être un homme. Le scientifique russe avance cette théorie pour le moins surprenante à la suite de la découverte de larges fentes en Anatolie centrale. Selon ses estimations, ces mystérieux artéfacts auraient indéniablement été tracés dans le roc de la région il y a plus de 12 millions d’années. Aucune cause naturelle ne pourrait expliquer de façon satisfaisante leur présence, selon le géologue.

Le hic, c’est qu’il y a 12 millions d’années, l’Homo sapiens n’existait pas encore. L’Homo habilis, le premier Homo qui se distançait des grands singes, a plutôt fait son apparition quelques années plus tard… 10 millions d’années plus tard pour être exact. On ferait donc affaire à de grands singes à bord de véhicules colossaux ? Une image digne de la science-fiction… et d’un classique de la littérature et de plusieurs films à succès !

Sans surprise, les archéologues du monde entier se montrent plutôt sceptiques devant la découverte d’Alexander Koltypin. Si cette dernière est valide, toutes les théories mondiales avancées sur l’histoire de la civilisation humaine seraient fausses…

Cela dit, le scientifique russe ne suscite pas le doute pour la première fois. Depuis quelques années, la collaboration d’Alexander Koltypin à la science se concentre sur les grands mystères et le paranormal…