Des terroristes sur Twitter au Mexique?

Bien sale histoire que celle-ci: deux personnes ont été accusées d’avoir propagé sur Twitter de fausses rumeurs d’enlèvements d’enfants et d’attaques à mains armées dans des écoles de l’État de Veracruz, au Mexique. Il s’agirait du premier cas de terrorisme utilisant le populaire réseau social. Un procureur affirme notamment que l’un des accusés a gazouillé que sa belle-soeur l’avait appelé en pleurant parce que 5 enfants venaient d’être kidnappés à l’école locale.

Le secrétaire de l’Intérieur de l’État, Gerardo Buganza, affirme que la panique causée par les fausses rumeurs a causé 26 accidents de voiture (quand des parents affolés ont tenté d’aller chercher leurs enfants) et une paralysie du service téléphonique d’urgence.

Les accusés, qui affirment avoir simplement rapporté ce qu’ils ont lu ailleurs sur le Web, sont passibles de 30 ans de prison.