Détruire ordinateurs et périphériques pour combattre un virus?

La meilleure manière de ne pas attraper de virus informatique, c’est encore de ne pas avoir d’ordinateur. C’est sans doute ce que s’est dit un haut responsable du bureau du développement économique du Ministère du Commerce des États-Unis lorsqu’il a ordonné la destruction de tout le matériel informatique de son agence. Rien que ça.

Semble-t-il que l’organisme aurait d’abord répondu à une possible infection virale en coupant tout son réseau d’Internet, ce qui le rendait inutilisable. Puis, lorsqu’un consultant n’a pas pu garantir que les ordinateurs du bureau ne seraient plus jamais infectés par quelque maliciel que ce soit, le grand patron des services informatique a ordonné que l’on casse tout: ordinateurs, moniteurs, imprimantes, claviers, souris, TOUT. Heureusement, l’organisme a épuisé le budget de l’opération avant d’avoir tout détruit pour rien, mais les dégâts ont été assez considérables pour compromettre le travail du personnel pendant un an.
 
Je vous rappelle que le type qui a ordonné cette folie était le grand patron des services informatiques. On espère qu’il n’a pas eu droit à une promotion depuis...