Diplômes honorifiques pour Shatner et Wozniak - à Montréal!

C’est la saison des remises de diplômes dans les Universités et, comme le veut la tradition, certaines personnalités ayant accompli des exploits marquants verront leurs efforts soulignés par la remise de diplômes honorifiques. Or, comble de joie, cette année les universités montréalaises profiteront de l’occasion pour célébrer les carrières de quelques héros de la geekitude internationale.

D’abord, le 2 juin prochain, l’Université McGill  remettra un diplôme honorifique à l’un de ses plus célèbres anciens étudiants: William Shatner, que je n’ai pas besoin de vous présenter n’est-ce pas? (Il interprétait James T. Kirk dans Star Trek, au cas où vous seriez le papa ou la maman d’un non-geek et que vous seriez en train de lire ce blogue par-dessus l’épaule de votre progéniture. Un beau bonjour en passant; vous reviendrez!)

Puis, le 20 juin, Concordia décernera un doctorat honorifique en génie à Steve Wozniak, le co-fondateur d’Apple et créateur des ordinateurs Apple I et Apple II. Woz est un diplômé de Berkeley - il a obtenu son bac en 1986, longtemps après ses exploits chez Apple et après être retourné sur les bancs d’école sous le nom de son chien; il raconte l’histoire dans sa savoureuse autobiographie iWoz .

Dans les deux cas, les cérémonies seront semi-publiques; à moins d’être soi-même un finissant ou un journaliste, il ne sera probablement pas facile de mettre la main sur des billets. À l’Université de Montréal, l’annonce des récipiendaires devrait avoir lieu d’ici une dizaine de jours si la tendance des dernières années se maintient. L’UQAM, elle, remet ses diplômes honorifiques à différentes périodes de l’année; l’astrophysicien et environnementaliste Hubert Reeves  en a reçu un en octobre dernier. Même chose à Laval, qui a honoré David Suzuki en janvier.