Dodge Grand Caravan 2013

Pour tenter de renverser l'image peu masculine de leur fourgonnette, les dirigeants de la division Dodge ont réalisé des mises en scène plus macho pour leurs publicités.

Lancées au début des années 80, les fourgonnettes ont rapidement gagné l’estime du public et les ventes se sont enflammées. Chrysler a été le premier à proposer cette catégorie de véhicules et leur popularité a été telle que cela a obligé la majorité des concurrents à lui emboiter le pas. Au tout début, General Motors et Ford ont adopté des véhicules à roues arrière motrices, tandis que les constructeurs nippons optaient pour des tractions. Au fil des années, on a progressivement allongé les empattements afin d’obtenir des modèles à sept ou huit places. En fait, leur popularité a été très grande, puis, tranquillement, les chiffres de vente ont diminué alors que les acheteurs se tournaient vers des VUS dotés d’une troisième rangée de sièges.

Même s’il se vend encore beaucoup de fourgonnettes sur notre marché, l’offre s’est fortement rétrécie alors qu’il ne reste plus qu’une demi-douzaine de modèles. Il n’en demeure pas moins qu’une fourgonnette est idéale pour une famille ou pour des personnes actives devant utiliser un véhicule polyvalent aux multiples d’espaces de rangement. De ce nombre, le Dodge Grand Caravan est le plus vendu et c’est au volant de ce modèle passablement bien équipé que nous avons effectué cet essai.

Chez Chrysler, le Dodge Grand Caravan est le plus populaire, et s’il est vrai qu’une bonne partie de sa popularité s’explique par un prix de vente très compétitif du modèle de base, il n’en demeure pas moins que peu importe le niveau d’équipement, ce modèle propose d’intéressantes solutions dans l’aménagement des sièges et en plus de ses espaces de rangement.

Si la silhouette de ce Dodge ne fait toujours pas l’unanimité depuis le lancement de la présente génération en 2011, on s’est progressivement habitué à cette section arrière passablement équarrie qui permet toutefois d’obtenir une plus grande capacité de chargement. Dans l’habitacle, les stylistes ont bien agencé les différentes composantes, surtout cette console centrale verticale comprenant un écran en sa partie supérieure, suivie des buses de ventilation superposant les commandes du système audio et de la climatisation.

Les deux principaux cadrans indicateurs cerclés de chrome sont de consultation assez facile avec des chiffres blancs sur fond noir. Le soir, tous les cadrans sont éclairés par une lumière bleutée du plus bel effet. Il faut également souligner la présence de commandes sur les deux rayons horizontaux du volant. Sur la partie arrière de ces mêmes rayons, on retrouve les boutons permettant de contrôler la radio. Finalement, le levier de vitesses est monté sur la planche de bord, juste à la droite de la nacelle des cadrans indicateurs. C’est facile d’accès et de maniement.

 

Stow’N’Go


Précisons que la qualité de la finition et des matériaux s’est fortement améliorée lors de l’arrivée de ce modèle en 2011. De plus, Chrysler est le seul constructeur, sans oublier Volkswagen avec sa Routan (qui est en fait une Dodge légèrement modifiée), à proposer le système Stow’N Go, lequel permet de remiser les sièges arrière dans le plancher en un rien de temps. C’est éminemment pratique et fort apprécié. Par contre, afin de faciliter le rangement de ces sièges, leur rembourrage est relativement mince. Mais pour offrir un tel dispositif, il est devenu impossible d’installer la traction intégrale sur quelque modèle que ce soit.

Toujours au chapitre du caractère pratique de cette fourgonnette, les deux portes coulissantes latérales sont actionnées par un moteur électrique, tout comme le hayon arrière. On peut les ouvrir et les fermer à l’aide de la télécommande, ce qui est fort apprécié lorsqu’on a les bras chargés de colis.

 

Un moteur magique


Lors de la refonte complète du Grand Caravan, il y a maintenant trois ans, les ingénieurs ont réussi un coup d’éclat en installant sous le capot le nouveau V6 Pentastar de 3,6 litres produisant 283 chevaux. Associé à une boite automatique à six rapports, il permet de compter sur la meilleure motorisation de la catégorie avec celle du Honda Odyssey. Finies les accélérations bruyantes et d’une agonisante lenteur! Ce V6 boucle le traditionnel 0-100 km/h en 9 secondes et des poussières, une performance similaire à celle de l’Odyssey. Non seulement les accélérations sont plus que correctes, mais les reprises le sont aussi. Cependant, nous avons enregistré une consommation moyenne d’un peu moins de 13,0 l/100 km, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne de la catégorie. Précisons que notre essai s’est déroulé alors que la température frôlait le point de congélation.

Sur la route, la fourgonnette se conduit au doigt et à l’œil pour autant qu’on respecte la vocation de ce véhicule. Ses dimensions sont tout de même passablement supérieures à la moyenne mais le Grand Caravan ne se débrouille pas trop mal dans la circulation urbaine. Il est vrai que la direction pourrait être moins assistée et plus directe, mais quand on sait qu’il s’agit d’un véhicule essentiellement utilitaire, c’est correct.

En terminant, notre modèle d’essai était super équipé et cela comprenait un système d’infodivertissement intégrant un lecteur DVD et un écran situé à l’arrière. C’est vraiment apprécié lorsque vous avez à conduire sur de longues distances mais cela ajoute à la facture. La meilleure aubaine est de choisir parmi les versions moins onéreuses qui sont quand même passablement bien équipées et toujours dotées de ce moteur Pentastar qui fait toute la différence.

Bref, malgré les préjugés, le Grand Caravan est en mesure de répondre efficacement aux besoins de plusieurs personnes et demeure la référence à bien des égards.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Dodge Grand Caravan SXT Stow'N Go 2013

Fourchette de prix

19895 à 36495$

Prix du modèle à l'essai

35995$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

Sièges en cuir
Lecteur DVD avec écran

Concurrents

Honda Odyssey, Nissan Quest, Toyota Sienna, Volkswagen Routan

Points forts

Habitabilité exemplaire
Système de remisage des sièges Stow'N Go
Tene de route honnête
Moteur V6 Pentastar
Finition en progrès

Points faibles

Dimensions encombrantes
Certains modèles onéreux
Absence de traction intégrale
Silhouette controversée
Écran d'affichage relativement petit

Fiche d'appréciation

Consommation

70.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

80.0 %

Confort

80.0 %

Performance

90.0 %

Apréciation générale

90.0 %