#ÉCHEC de la semaine: se faire arrêter avec une PS2 dans les culottes

Un certain Timothy Jones, de Lincoln au Missouri, avait la mauvaise habitude de jouer dans le trafic. Littéralement: il marchait au milieu d’un boulevard achalandé, zigzagant entre les bagnoles et causant une belle frayeur aux automobilistes.

Après un certain temps, Jones était tanné de se faire “harceler” par la police qui insistait pour qu’il aille se faire voir ailleurs, alors il a décidé de se “protéger” contre les flics en sortant une arme de son pantalon. Pas un fusil, ni un couteau, ni même une poêle à frire comme dans un dessin animé des Looney Tunes, mais plutôt une bonne vieille PlayStation 2… Qu’il s’est empressé de lancer sur les policiers, blessant l’un d’eux à la main. Puis, il s’est enfui tout en continuant à se défendre avec un pot de fleurs plein de terre (qu’il a ramassé en chemin; il ne l’avait pas dans ses culottes celui-là) et quelques autres objets disparates.

Résultat: monsieur Jones a été l’heureux récipiendaire d’un bon coup de Taser, d’une décharge de poivre de Cayenne au visage, et d’un voyage toutes dépenses payées jusqu’au poste de police. On présume aussi qu’il a échoué le test anti-drogue une fois rendu là-bas.

La morale de cette histoire: la prochaine fois que vous voudrez vous battre à coups de plates-formes de jeux vidéo, utilisez plutôt la gigantesque barre d’alimentation de votre XBOX 360 (modèle original). Ça prend un peu moins de place dans vos pantalons, et un bon coup de cette brique-là pourrait assommer un taureau.