Edward Snowden : le code extraterrestre

par Agence Science Presse le 20 octobre 2015
Visage d'un extraterrestre

Edward Snowden s’est invité dans la recherche de vie extraterrestre. Dans une baladodiffusion avec l’astronome Neil deGrasse Tyson, l’homme qui a révélé l’espionnage électronique massif mené par les Américains a déclaré que nous recevons peut-être d’ores et déjà des messages extraterrestres, mais que nous sommes incapables de les détecter parce qu’ils sont trop bien codés. L’homme en connaît un bout sur les codes secrets, qui ont été au cœur de son travail à l’agence américaine de renseignement (NSA) et au cœur de sa fuite en juin 2013. Rien de plus logique, à ses yeux, qu’une civilisation beaucoup plus avancée ait des procédures d’encodage telles qu’un message serait, pour des « primitifs » comme nous, indiscernable du bruit de fond cosmique. Réplique des chercheurs de SETI (Search for ExtraTerrestrial Intelligence) : nous ne cherchons pas un message intelligible. Nous cherchons juste le signal qui trahirait que « quelqu’un possède un transmetteur ».