En amour, on partage tout. Même son mot de passe!?

Il semble que oui.

Aaah, l’amour adolescent! C’est tellement beau. On a toute la vie devant soit et ça va durer pour toujours (ahem..), alors pourquoi ne pas tout partager? Elle porte déjà son veston de cuir et lui, son foulard de laine…
 
À l’ère numérique, on pousse l’intimité un peu plus loin. Il est de plus en plus à la mode chez les ados américains de partager ses mots de passe (Facebook, courriel et autres comptes) ou encore de se créer des mots de passe identiques pour laisser l’autre lire ses courriels et textes personnels. C’est beau l’amour.
 
Des ados interrogés par le New York Times prétendent comprendre qu’il y a des risques dans l’éventualité où le couple ne fonctionnerait plus (ça peut arriver..). Les petits secrets d’amoureux peuvent se transformer en bombes à retardement. «Ça ne fait qu’ajouter au caractère symbolique du mot de passe partagé. On a rien à se cacher» disent-ils. Bon.
 
Malheureusement, dans la vraie vie, les choses ne se terminent pas toujours bien. Et même si changer un mot de passe prend très peu de temps, des dommages importants peuvent être causés avant que ça ne soit fait. Les petits secrets d’amoureux échangés entre deux personnes consentantes, peuvent faire beaucoup de dégâts quand ils sont partagés avec des gazillions d’ami-e-s sur Internet. Ou encore, imaginez votre ex copain-copine en colère qui accède à votre compte Facebook et publie toutes sortes de messages haineux en votre nom. Oups!
 
Attention, ce phénomène n’est pas marginal. Selon une étude du Pew Internet & American Life Project, 30% des ados de 12-17 ans qui passent beaucoup de temps en ligne auraient partagé un mot de passe avec un ami ou un amoureux.
 
Un ado averti en vaut deux!
 
Source : nytimes.com
Photo : alonis