5 endroits extrêmes pour le vélo de montagne au Québec

par Véronique Champagne - 37e AVENUE le 2 mai 2016
Vélo de montagne

Question sensations fortes à vélo, difficile de trouver mieux que celles accompagnant une descente à travers roches et racines. Bye-bye voitures, on a la montagne à soi! Voici 5 endroits au Québec pour s’en donner à cœur joie en vélo de montagne tout en testant ses limites... Attachez votre casque!

Les néophytes seront heureux d’apprendre que tous ces endroits offrent aussi du terrain moins accidenté pour une initiation plus aisée. Ah, et les freins de votre bolide sont toujours juste au bout de vos doigts!

 

Aux 4 sommets, à Saint-Alphonse-Rodriguez, dans Lanaudière

Descente vélo de montagne

Crédit photo: Thinkstock

À environ une heure de Montréal, ce centre de vélo de montagne est un secret bien gardé. Y sont proposés 25 kilomètres de sentiers assez larges où on peut prendre de la vitesse en toute sécurité et 12 kilomètres de sentiers étroits de type single track exigeant un maniement expert... pour ne pas soi-même faire partie du décor.

 

Ski Bromont dans les Cantons-de-l’Est

Saut en vélo de montagne

Crédit photo: Thinkstock

On devine que si on dévale ses pistes avec plaisir l’hiver en ski, l’attrait ne se perd pas une fois la neige fondue, sur deux roues… Le centre offre 19 sentiers de vélo de montagne dûment entretenus, en plus de sections spécifiques pour les sauts et autres prouesses.

 

Camp Fortune à Chelsea, en Outaouais

Vélo de montagne

Crédit photo: Thinkstock

En plein parc de la Gatineau, on devine que le terrain de jeu sera résolument intéressant. S’y trouvent 14 pistes de descente (montée non incluse!) et des sentiers de cross-country particulièrement techniques qui donneront des sueurs froides même aux meilleurs pilotes. Petits ponts, structures de bois, sauts de terre battue… tout y est!

 

Mont Saint-Anne dans la région de Québec

Descente vélo de montagne

Crédit photo: Thinkstock

Rien de moins que la Mecque québécoise du vélo de montagne avec son terrain cyclable de 146 kilomètres. Cross-country, descente, freeride: les cyclistes adeptes du hors route auront de quoi tester leurs limites, qu’ils soient débutants ou experts. On adore en particulier sa piste à vagues ou « pumptrack » sur laquelle on dévale en encaissant les vagues et virages inclinés sans avoir à donner le moindre coup de pédale.

 

Kingdom Trails, East Burke (Vermont)

Fille en vélo de montagne

Crédit photo: Thinkstock

Eh oui, cela peut valoir la peine de sortir son passeport pour vivre la TOTALE! Après deux heures et demie de route, on se retrouve à ce centre considéré comme le paradis pour les riders du nord-est de l’Amérique. Ce n'est pas au Québec, mais ici, on ne trouve pas de grosses montagnes, mais 150 kilomètres de terrain roulant aux virages abondants qu’on aborde sur des sentiers étroits. Et autant l’effort que le paysage sont à couper le souffle!