Evil dead : Entrevue avec Bruce Campbell, Fede Alvarez et Jane Levy

Bruce Campbell

Evil Dead est une franchise de films qui n’a plus besoin de présentation. Le deuxième opus à mi-chemin entre l’horreur et la comédie a été élevé au rang de film culte. Leur créateur Sam Raimi, à qui l’on doit aussi les trois films de Spider-Man et qui nous livrera Le monde fantastique d'Oz en 2013, a demandé à une nouvelle équipe, plus jeune, de refaire Evil Dead. La franchise renaîtra donc de ses cendres en 2013 et fera un retour au cinéma avec une nouvelle vision. L

es participants du ComicCon de New York on eut la chance de pouvoir assister à la conférence mettant en vedette le réalisateur Fede Alvarez, l’actrice Jane Levy interprète du personnage de Mia et le mythique Bruce Campbell, que nous avions découvert dans le premier des Evil Dead dans le rôle principal. Dans le cas de la nouvelle mouture, il enfile ici son chapeau de producteur. Compte-rendu de cette conférence atypique.

Modérateur : Bruce, ça fait un moment que des rumeurs sur le retour d’Evil Dead sont dans l’air. Vous et Sam Raimi jongliez avec l’idée d’en faire une suite, puis une relecture. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi vous avez décidé d’aller dans la direction du « reboot »?

Bruce : En tant que qu’acteur et réalisateur d’âge mûr, je me suis dit que j’étais probablement rendu trop vieux pour reprendre la scie à chaîne une autre fois. (Grand « bouuuuuuuuuu » de la foule) Quoi!? Vous croyiez que je devrais le faire? (La foule hurle) Merci groupe de m’avoir aidé à me décider! Il y aura donc un Evil Dead 4 après celui-ci. (La foule hurle)

Mais pour l’instant, il est temps de donner au public, une nouvelle mouture de l’univers d’Evil Dead avec de nouvelles personnes, plus jeunes, de nouveaux personnages, des tonnes de sang, une nouvelle vision d’un nouveau réalisateur, spécialement choisi par Sam Raimi, lui-même. Je sais que vous êtes impatient, que vous êtes impolis, et cruels, mais je sais aussi que vous avez besoin d’avoir des déluges de sang qui sort par tous les trous du corps humain. Au final, vous serez les juges, mais croyez-moi, nous n’avons pas essayé de vous en passer une p’tite vite avec ce film.  Vous ferez autant dans vos pantalons avec ce film que vous l’aviez fait avec les autres films!

Conférence Evil Dead au ComicCon de New York

Moderateur : Fede, comment ce projet s’est-il présenté à toi?

Fede : C’est vraiment étrange comment ça s’est passé. Je travaillais avec Sam (Raimi) sur un autre projet et puis il m’a dit sur Skype  « Tu veux faire un film d’Evil Dead pour moi? » et j’ai dit « Pardon!?! » Je n’y croyais pas! Je ne sais pas s’il y a dans la salle des jeunes réalisateurs qui veulent faire des films, mais quand quelqu’un comme Sam Raimi te fait une proposition comme ça, tu ne lui dis pas « Désolé mec, ton projet ne m’intéresse pas, car je ne crois pas aux « remake » » Tu dis « Fuck yeah! » et tu plonges à fond et tu tentes de faire le meilleur  « remake » que tu peux faire. J’ai donc lancé des idées et j’ai tenté d’être le plus fidèle aux Evil Dead qui m’avaient complètement foutu la trouille quand j’étais enfant. Ce film est tout ce que je voulais qu’il soit. C’est violent, c’est gore, c’est fou, c’est terrifiant et c’est ce que je voulais apporter à ce film.

Conférence Evil Dead au ComicCon de New York

Moderateur : Jane, comment le projet t’a-t-il été présenté? Est-ce que c’était du genre, « Alors oui, nous voulons te faire une tonne  des choses vraiment horribles et le tout pourrait  inclure, ou pas, d’être possédée par des démons et des forces du mal » … ?

Jane : À vrai dire non, c’est moi qui voulais faire partie du projet et qui les ai approchés. Bruce était dans la salle d’audition et tentait de m’effrayer, ou au moins me faire prendre conscience de l’ampleur du projet dans lequel j’embarquais. Donc, dans la salle, j’ai fait mon audition et l’équipe était là en disant « Oui, ok c’est bien » et Bruce disait des choses comme «  Connais-tu la sensation d’être enterrée vivante? » « Sais-tu ce que ça fait d’avoir un tube dans la gorge et de projeter du vomi sur les gens autour de toi? » Et moi je dis « Non, mais je suis prête et je suis vraiment excitée par le projet ».

Bruce : Et, maintenant, elle veut ma peau!  *rire*

Jane : …. Oui un peu…

Bruce : À vrai dire, je suis étonnée de la voir ici aujourd’hui… Non, vraiment.

(rire de la foule)

Modérateur : Bruce, est-ce qu’il y a des « accessoires » des autres films que nous pourrons voir dans ce celui-ci?

Bruce : (Il prend un ton très sérieux) Non, ce film est assez fort en lui seul. Nous n’avons pas besoin d’accessoire ou de références stupides des autres films. Voyons, quelle question.

Modérateur : Mon oreille entend donc que la réponse est oui.

Bruce : Alors, tu as un problème avec ça? Cher public, lorsque vous verrez le film, vous constaterez que c’est la même chose que d’enfiler une bonne vieille  paire de souliers. Je ne vous dis pas quel genre de souliers, mais pour tous les fans dévoués d’Evil dead, ce sera un soulier confortable. Et la première nouvelle que nous aurons, c’est que nous vous entendrons hurler  « Oh, mon Dieu, je ne peux plus enlever ce soulier!!!! ».

Modérateur :  Nous allons maintenant vous montrer la bande-annonce!

 

Jane : Ouf! C’est la première fois que je la voyais et je suis terrorisée.

Modérateur : Donc, on a vu dans cette bande-annonce, une scie à chaîne, et une main possédée. Allons- nous avoir dans ce film des éléments du premier et du deuxième film?

Fede : On va un peu dans toutes sortes de direction. Il y a des choses dans ce film que vous n’aurez jamais vu, il y a définitivement beaucoup de mains!

Question du public : Jane, j’ai vu que le visionnement de la bande-annonce t’avait fait de l’effet tantôt. Est-ce que le film t’effraie même si tu connais l’histoire?

Jane : Je te jure, je suis sincère, j’ai vraiment eu peur durant le visionnement de la bande-annonce. J’en ai encore le cœur qui palpite! Donc, la réponse est oui!

Conférence Evil Dead au ComicCon de New York

Question du public : Lorsque vous avez décidé de rebooter la franchise de Evil Dead, saviez-vous d’emblée que vous vouliez avoir un personnage principal féminin?

Bruce : À vrai dire, le personnage est venu après que Fede a placé les grandes lignes de l’histoire et de sa vision des choses. Le choix d’un personnage féminin semblait un naturel à ce moment. Le film super 8 que nous nous étions servi pour faire notre levée de fonds pour faire le premier Evil Dead, s’appelait « Dans les bois » et ce film mettait en vedette un personnage féminin. C’est plus classique d’avoir un homme qui cri comme une femme comme personnage principal, au lieu d’avoir,  comme dans ce cas ici, une femme qui cri comme un homme!

Question du public : Bruce, pouvez-vous réciter un passage du film pour moi?

Bruce : Si j’étais ton petit singe, probablement.  

(rire général, suivi d’un malaise dans la foule)

Question du public : Bruce, quel est ton personnage le plus « smooth », Ash ou Sam Axe dans Burn Notice (Agent Libre)?

Bruce : Sam est un dur à cuire vieux et Ash est un dur à cuire jeune. Sam gagnerait probablement, mais Ash tricherait!

Question du public : À un certain point, Diablo Cody (Juno) a été impliqué dans le scénario pourquoi?

Bruce : Je pense que je peux répondre à cette question, nous les vieux, on ne sait juste pas comment faire parler les jeunes!  (pause) Et parce qu’elle a gagné un putain d’Oscar pour un de ses scénarios, pardi!

Fede : J’ai écrit le scénario avec un de mes meilleurs amis d’enfance et une fois que nous avons eu une version que nous pensions prête pour le tournage, nous voulions que quelqu’un qui pouvait apporter des répliques intéressantes aux personnages le lise. Aussi, comme nous avions une héroïne, nous souhaitions que les mots sonnent juste dans sa bouche. C’est pourquoi nous avons demandé l’avis de Diablo Cody.

Question du public : Avez tous les reboot, les suites et compagnie, je voulais savoir pourquoi aviez-vous fait le choix de rebooter la série au lieu de poursuivre l’histoire où vous étiez rendu?

Bruce : Il était temps de changer d’ère. Nous avons les moyens de faire quelque chose de bien et pour moi c’est vraiment génial de voir un film où l’on ne voit pas des boyaux d’arrosage sortir de derrière des oreilles des gens pour faire gicler le sang! Nous avons eu la chance de rencontrer ces jeunes gens qui ont tout donné au film et ont vraiment fait un super travail. J’ai vraiment hâte que vous puissiez voir le film. Je sais que vous étiez vraiment en colère lorsque vous avez appris que nous faisons un reboot de la franchise au lieu de faire une suite. Et ne pensez pas que je n’ai pas vu tous vos commentaires de haine sur Internet à notre endroit! Donc, allez voir le film, et il me fera plaisir d’accepter vos excuses collectives une fois que vous aurez vu le film. Nous ne voulions pas nous tromper avec ce film et nous avons vraiment tout donné pour en faire le meilleur des Evil Dead.

Conférence Evil Dead au ComicCon de New York

Question du public : Pourquoi n’avez-vous pas décidé de donner le prénom d’Ashley à l’héroïne en hommage aux autres films?

Jane : Mon personnage s’appelle Mia et Fede s’est un peu amusé avec les noms. Tu veux en parler?

Fede : Non, laissons-les le découvrir par eux même.

Jane : Tout ce que je peux vous dire c’est que si vous regardez les noms des personnages, ils disent autre chose…

(Note de la rédaction : Les noms des personnages sont Mia, David, Olivia, Éric et Natalie. Si vous prenez les premières lettres de leurs prénoms, vous aurez les lettres pour écrire « Démon ».)

Question du public : Bruce, tu es Evil Dead pour tant de gens, pourquoi n’es-tu pas dans le film, même juste pour un petit caméo, tu ne pouvais pas personnifier un arbre ou quelque chose?

Bruce : Je serai là en esprit, c’est maintenant l’heure de passer le flambeau à la nouvelle génération!

Evil Dead sortira en salle en avril 2013.