Du 8-bits au 3D: l'évolution du jeu vidéo

par Patrick Robert

Bien qu’il soit relativement récent, le jeu vidéo possède déjà une longue histoire derrière lui. Notre passe-temps préféré a bien évolué depuis l’arrivée des bornes d’arcade et des premières consoles de salon au début des années 1980, comme on peut le constater avec ces 10 titres qui ont changé, chacun à leur façon, le paysage du jeu vidéo.
 

De Pong à Grand Slam Tennis 2

Jeu Pong
Grand Slam Tennis 2Crédit photos : Atari, EA Canada

Le premier jeu vidéo de sport, Pong a vu le jour en 1972. On a peut-être modifié l’orientation de l’affichage et donné aux joueurs la possibilité d’incarner des légendes du tennis ou de disputer des matchs sur les plus grand terrains de la planète, mais personne n’est dupe : Grand Slam Tennis 2, comme plusieurs titres du genre, n’est en fait qu’une version, très améliorée, de cet ancêtre.

 

De Colossal Cave Adventure à Skyrim

Colossal Cave Adventure

SkyrimCrédit photos : CRL, Bethesda Game Studios

C’est sous la forme de simples aventures texte sans aucuns graphiques, comme Colossal Cave Adventure, que les RPG ont envahi les ordinateurs en 1976. Qu’ils soient d’inspiration japonaise ou occidentale, les jeux de rôles à la Final Fantasy et Skyrim contiennent aujourd’hui des univers toujours plus vastes et immersifs, procurant des centaines d’heures de jeu, et autant de texte à lire qu’autrefois.

 

De Wizard of Wor à Diablo III

Wizard of Wor

Diablo IIICrédit photos : Midway, Blizzard Entertainment

En 1980, Wizard of Wor permettait pour la toute première fois à deux personnes de jouer une partie ensemble sur la même borne d’arcade, une innovation qui donnera naissance au mode coopératif, une fonctionnalité indispensable au succès de plusieurs franchises modernes, comme Army of Two, ou la série Diablo, dont l’expérience à quatre joueurs provoque une dépendance aiguë.

 

De Donkey Kong à Mirror’s Edge

Donkey Kong

Mirror’s EdgeCrédit photos : Nintendo, Electronic Arts


En 1981, Nintendo jette l’ensemble des bases du jeu de plateforme avec le lancement de Donkey Kong. À part l’arrivée de la troisième dimension beaucoup plus tard, la formule est restée sensiblement la même au fil des ans, bien que Mirror’s Edge ait révolutionné le genre en 2008 en transposant ces mécaniques classiques pour livrer une expérience de parkour réaliste dans une ville du futur.

 

De Karate Champ à Mortal Kombat X

Karate Champ

Mortal Kombat XCrédit photos : Technos Japan, Warner Bros. Interactive Entertainment


Personne ne se doutait que l’arrivée de Karate Champ en 1984 allait créer une véritable culture de la compétition chez les joueurs. Aujourd’hui, il n’est pas rare que les passionnés de jeux de baston s’achètent des manettes spécialisées pour mieux performer lors de tournois mondiaux, dans des versions magnifiques (et sanglantes) de Killer Instinct ou Mortal Kombat X.

 

De Chiller à Condemned 2: Bloodshot

Chiller

Condemned 2: BloodshotCrédit photos : Exidy, Monolith Productions

La première vraie controverse de l’industrie est apparue en 1986 avec Chiller, un jeu dont le but était de torturer des prisonniers dans un donjon. La violence extrême a ensuite fleurie à travers des titres comme Postal et Manhunt, si bien que la parution de Condemned 2: Bloodshot en 2008, dans lequel on utilisait des 2 x 4 avec des clous ou des sièges de bols de toilettes en guise d’armes, n’a provoqué aucun tollé.

 

De Midi Maze à World of Warcraft

Midi Maze

World of WarcraftCrédit photos : Atari, Blizzard Entertainment


En 1987, les propriétaires d’un Atari ST et d’un modem téléphonique ont découvert les joies du jeu en réseau, grâce à Midi Maze. Largement oublié, ce titre a pourtant ouvert la voie aux populaires modes de jeux en ligne accompagnant la plupart des parutions modernes, et surtout aux MMO à la World of Warcraft, où des milliers et des milliers de personnes partagent le même univers simultanément.

 

De Hunter à Grand Theft Auto V

Hunter
Grand Theft Auto VCrédit photos : Activision, Rockstar North

Si Rockstar domine le genre aujourd’hui avec des incontournables comme Red Dead Redemption ou Grand Theft Auto V, la compagnie n’a pas inventé le jeu ouvert de type « bac à sable ». L’honneur revient en effet à Hunter, un titre de 1991 dans lequel on pouvait explorer à sa guise une série d’îles en 3D, et utiliser une panoplie de véhicules pour se déplacer, dont des voitures, des hélicoptères, et des bateaux.

 

De Wolfenstein 3D à Wolfenstein : The Old Blood

Wolfenstein 3D

Wolfenstein : The Old BloodCrédit photos : ID Software, Bethesda Softworks

Pionnier du jeu de tir à la première personne, Wolfenstein 3D a donné naissance en 1992 au genre le plus populaire du monde du jeu vidéo, le FPS, et à un lucratif marché que se disputent âprement les Call of Duty et Battlefield. Malgré tout, tuer des nazis reste indémodable, comme le prouve le succès de Wolfenstein: The Old Blood, le plus récent volet de la vénérable franchise.
 

De Parappa the Rapper à Rock Band

Parappa the Rapper

Rock BandCrédit photos: Sony Computer Entertainment, Harmonix

Paru sur la Playstation en 1996, Parappa the Rapper demandait au joueur d’appuyer rythmiquement sur les boutons de sa manette afin de se transformer en rappeur. À l’époque, tous ignoraient que ce titre charmant serait responsable, quelques années plus tard, de l’accumulation d’instruments en plastique chez des millions de personnes, adeptes de jeux musicaux comme Guitar Hero et Rock Band…
 

 

 

Ce contenu vous est présenté par PIXELS Le film à l’affiche le 24 juillet prochain.

Bande-annonce : sonypics.ca/PIXELSztele

Site officiel : pixels-lefilm.ca

#PixelsLefilm