L’évolution du zombie de 1932 à aujourd'hui!

par Violaine Ducharme - 37e AVENUE
Zombie

Depuis leur apparition dans la culture populaire en 1932, les zombies présentent des aptitudes différentes selon la production: dans un film, ils se traînent alors que dans un autre, ils sont dangereusement rapides à la course. Voici un récapitulatif de toutes les façons de concevoir un zombie!

 

1932 – Le zombie vaudou

-  Est une personne vivante qui devient zombie après avoir bu une boisson spéciale

-  N’a aucune volonté propre

-  Obéit à son maître

-  Film-culte: Les Morts-vivants (v.o. White Zombie) de Victor Halperin

 

1968 – Le mort-vivant

-  Est un cadavre réanimé

-  Ne ressent pas la douleur

-  Est fort, mais se déplace lentement

-  Ne peut être tué que par décapitation

-  Film-culte: La Nuit des morts-vivants (v.o. Night of the Living Dead) de Georges Romero

 

1996 – Le zombie viral

-  Créé lors d'une expérience scientifique qui a mal tourné

-  Mord et griffe, avide de chair humaine

-  Peau en décomposition

-  Particulièrement populaire dans les jeux vidéo

-  Production-culte: jeu vidéo Resident Evil

 

 

Credit: https://www.youtube.com/watch?v=4SdACMZwaaw

Posté par Calimero sur 3 février 2016

 

2002 – Le zombie enragé

-  Excellent coureur

-  Vomit du sang infecté et contaminant

-  Yeux injectés de sang

-  Film-culte: 28 jours plus tard (v.o. 28 Days Later) de Danny Boyle

 

2010 – Le zombie mordeur

-  Peut survivre même lorsque coupé en deux… tant que le cerveau n’est pas touché

-  Facilité à se déplacer variable en fonction de son état de décomposition

-  Repère ses proies grâce à l’odeur

-  Production-culte: The Walking Dead, série télé

 

2013 – Le zombie Z

-  Attiré par le bruit

-  Court vite et s’assemble aux autres zombies

-  Ne peut mourir que par le feu

-  N'attaque pas les personnes atteintes d'une maladie mortelle

-  Infecte les vivants d’une seule morsure : contamination instantanée!

-  Particulièrement reconnaissable à son claquement de dents inquiétants

-  Film-culte: World War Z, de Marc Forster

 

2015 – Le zombie « volatile »

-  Vulnérable aux rayons UV

-  Ne chasse que la nuit

-  Peut franchir des obstacles en sautant et en grimpant

-  Extrêmement fort et agile

-  Productions-cultes : Jeu Playstation/xBox Dying Light et le film Je suis une légende (v.o. I Am Legend) de Francis Lawrence