Exagon Furtive-eGT

Après les sportives Porsche 918 Spyder à motorisation hybride et Mercedes-Benz SLS AMG Electric Drive actuellement en développement, voici que s’annonce le bolide écolo Furtive-eGT d’origine française, conçu par le constructeur Exagon.

Sous certains angles, la voiture sport me fait penser à la Lotus Evora, bien que ses rondeurs soient plus élancées.

Grâce à sa structure en carbone à nid d’abeille, la voiture ne pèse que 1 640 kilos.

Cette version définitive qui fut révélée, la semaine dernière, au Mondial de l’automobile de Paris se présente comme un coupé sport luxueux à configuration 2+2.

L’Exagon Furtive-eGT
Elle est propulsée par deux moteurs électriques à position centrale, développés par la société Siemens, lesquels sont associés à une batterie au lithium-ion de 53 kWh.

La puissance totale délivrée par ce type de motorisation est de 402 chevaux.

Au niveau des performances annoncées par le constructeur, on apprend que le coupé passe de 0 à 100 km/h en seulement 3,5 secondes, tandis que sa vitesse de pointe est limitée électroniquement à 250 km/h.

Dépendamment de votre style de conduite et de la vitesse de roulement, son autonomie maximale pourrait  avoisiner les 250 kilomètres.

À autonomie prolongée
L’Exagon Furtive-eGT offre la possibilité, moyennant des coûts supplémentaires, de voir ses deux moteurs électriques être associés à un petit moteur atmosphérique de trois cylindres qui viendra alimenter la batterie.

Une approche qui n’est pas sans rappeler celle de la Chevrolet Volt. 

Ainsi, son autonomie passerait à plus de 800 kilomètres.  

Catégories