F1, IndyCar, NASCAR et American Le Mans

Week-end parfait pour Fernando Alonso sur le circuit de Hockenheim.

Présenté sur le circuit de Hockenheim, au centre du pays, le Grand Prix d'Allemagne marquait la fin de la première moitié de la saison 2012 du Championnat du monde de Formule 1. Une épreuve qui, bien que ponctuée de multiples dépassements la rendant intéressante du début à la fin, s'est résumé en une longue poursuite derrière Fernando Alonso.

Qualifié en pole position, le pilote Ferrari et meneur du championnat, est demeuré en tête du début à la fin, mais tour à tour Jenson Button (McLaren-Mercedes) puis Sebastian Vettel (Red Bull-Renault), survolté devant son public, se sont montrés incapables de tenter un dépassement sur Alonso.

Au classement final, derrière Alonso qui signe sa trentième victoire en F1, on retrouve Button. Dépassé par Vettel à quelques tours du terme, l'Anglais a récupéré sa position par décision des officiels, ceux-ci ayant estimé que Vettel avait gagné sa position illégalement, la Red Bull-Renault de l'Allemand étant en effet quatre roues hors piste lors de la manœuvre.

Kimi Raikkönen (Lotus-Renault) se retrouve ainsi classé troisième, devant la Sauber-Ferrari de Kamui Kobayashi et finalement Vettel qui, avec sa pénalité de vingt secondes, glisse au cinquième rang final, devant l'autre pilote Sauber Sergio Pérez et Michael Schumacher (Mercedes).

Au classement du championnat, Alonso a accentué son avance puisqu'il totalise désormais trente-quatre points d'avance (154 à 120) sur Mark Webber, seulement huitième à Hockenheim. Vettel est troisième, devant Raikkönen, Lewis Hamilton (contraint à l'abandon sur bris mécanique lors de ce Grand Prix d'Allemagne), Nico Rosberg et Jenson Button.

IndyCar

La série IndyCar était quant à elle à Edmonton, pour la seconde course canadienne à son calendrier annuel, après Toronto il y a deux semaines. Beaucoup plus intéressant comme tracé que celui de la Ville-Reine, le circuit semi permanent d'Edmonton (tracé sur les routes de l'aéroport municipal) a permis une course sans incident, mais avec plus d'un rebondissement. Le Brésilien Hélio Castroneves (Dallara-Chevrolet du team Penske) l'emporte, devant le Japonais Takuma Sato (Dallara-Honda), le coéquipier de Castroneves Will Power, Graham Rahal (Dallara-Honda) et le Québécois Alex Tagliani. Combatif comme toujours, "Tag" a enfin été récompensé par un "Top 5". Il aurait mérité mieux encore, après qu'il ait occupé le premier rang durant plusieurs tours.

NASCAR

Les pilotes de Coupe Sprint de NASCAR étaient en repos le week-end dernier, leur seule fin de semaine de l'été sans course au programme. En revanche, leurs collègues des séries Nationwide et Camping World Trucks étaient en action sur l'ovale de Chicagoland, à Joliet (Illinois). En Nationwide, le meneur au championnat Elliott Sadler (Chevrolet) l'a emporté. Succès Chevrolet aussi dans la série Camping World des camionnettes, James Buescher remportant une course qui a longtemps semblé promise à l'un des pilotes du Childress Racing, soit le jeune Ty Dillon puis Brendan Gaughan, meneur durant plus de la moitié du temps. Mais Buescher a réussi à profiter de la dernière relance à deux tours du terme pour s'assurer de la victoire.

American Le Mans

Enfin, soulignons la victoire des Allemands Klaus Graf et Lucas Luhr sur leur prototype Honda HPD ARX lors de l'épreuve de la série American Le Mans présentée en Ontario, sur le circuit de Mosport.