Faites-vous semblant de parler au cellulaire?

Selon un sondage mené par Pew Research au printemps dernier, environ 83% des adultes américains possèdent un téléphone cellulaire quelconque. Mais comment s’en servent-ils? Pas toujours pour parler: 13% des utilisateurs avouent faire semblant de mener une conversation sur leurs téléphones portables, au moins une fois de temps en temps, pour éviter d’avoir à parler avec quelqu’un qui leur fait face ou de se faire déranger par un enquiquineur. Chez les jeunes adultes de 18 à 29 ans, la proportion atteint même 30%. Serait-ce parce qu’ils sont moins patients, ou parce qu’ils sont plus susceptibles d’être approchés par des casse-pieds dans les bars?

L’enquête démontre aussi la forte pénétration des téléphones intelligents (35% de la population), les différences entre les groupes d’âge en matière d’utilisation des fonctions “non verbales” comme le texto (utilisé par 95% des moins de 30 ans mais 24% des aînés)… et le besoin occasionnel de se débarrasser de l’appareil pour avoir la paix! (29%)