Fantasia: Critique de The Huntresses

par Gabrielle Scott le 23 juillet 2014
Le festival Fantasia présentera, ce soir, la première internationale du long-métrage coréen The Huntresses, dans la salle du Théâtre Hall de l’Université Concordia, une comédie d’aventure qui plaira à coup sûr.
 
Le film suit Jin-ok, Hong-dan et Ga-bi, trois jeunes coréennes qui gagnent leur vie comme chasseresses de primes vers la fin de la période Joseon. Elles ont leur lot de problèmes quotidiens, soit un patron malhonnête, des bandes rivales et une belle-mère envahissante. Mais, ce n’est rien en comparaison de l’aventure qui frappe à leur porte, lorsque le roi de Corée fait appel à elles pour retrouver le stauroscope avant qu’il ne tombe entre les mains perfides de Kim Ja-heong. C’est alors qu’elles devront faire face à des défis plus grands que jamais avec, en bonus, combats, humour, et même un peu d’amour.
 
 
Dans le genre des comédies d’arts martiaux asiatiques, The Huntresses est une réussite. Les scènes de combat sont amusantes (même si l’exécution n’est pas toujours parfaite), l’humour coule de toute part et les personnages principaux sont sympathiques et incarnés par les ravissantes Ji-won Ha (Jin-ok), Ye-won Kang (Hong-dan) et Ga-in Son (Ga-bi) (un des attraits principaux du film, comme le laisse entendre le titre coréen signifiant «trio de belles de l’époque Joseon»).
 
Oui, le long-métrage emploie des clichés, tels le patron rond et ridicule, la vengeance contre un crime commis dans l’enfance et des personnages caricaturaux. Mais, il en évite aussi quelques-uns (que je ne nommerai pas pour ne pas gâcher la surprise), et offre quelques moments aux personnages principaux afin d’exprimer un peu d’individualité. 
 
L’équilibre est bien maintenu entre action, drame et comédie. Et même si certains personnages secondaires sont pratiquement inutiles, le film ne traîne pas en longueur et ne se disperse pas dans une narration trop compliquée prise entre un trop grand nombre d’histoires secondaires.
Somme toute, si vous appréciez les longs-métrages d’action et d’humour, vous ne devriez pas vous ennuyer avec The Huntresses, ce soir à 19:45 dans la salle du théâtre Hall.