10 fausses bandes-annonces parfaites pour le poisson d’avril

par Patrick Robert

Certaines bandes-annonces sont tellement réussies qu’il n’est pratiquement plus nécessaire de se déplacer au cinéma pour voir les longs-métrages dont elles font la promotion. Poussant cet art un cran plus loin, voici 10 bandes-annonces moussant des films fictifs qui ne risquent pas de prendre l’affiche de sitôt… parfaites pour un poisson d'avril!

 

Gandhi II

Le UHF de Weird Al Yankovic contient la bande-annonce pour une suite assez particulière à Gandhi, dans laquelle le célèbre apôtre de la non-violence pogne finalement les nerfs, et botte des culs.

 

Don’t

Tirée du programme double Grindhouse, cette fausse bande-annonce signée Edgar Wright condense en moins de deux minutes la plupart des clichés qu’on retrouve dans les films d’horreur des années 1970.

 

The Fatties: Fart 2

Avec un Jack Black jouant à lui-seul tous les membres d’une famille d’obèses, cette bande-annonce aussi grossière que fausse pourrait bien donner des idées à un producteur d’Hollywood, un jour…

 

Iron Baby

Il existe toutes sortes de super-héros dans l’univers Marvel, du simple adolescent renfermé au raton-laveur muni d’un lance-roquette, mais cette bande-annonce introduit un genre rarement exploité : le super-bébé.

 

Hamlet avec Arnold Schwarzenegger

Personne n’avait vraiment imaginé qu’Arnold Schwarzenegger puisse jouer Shakespeare un jour, avant de voir cette fausse bande-annonce du film Le Dernier des héros, où l’ancien « Governator » livre sa propre version d’Hamlet.

 

Scorcher VI : Global Meltdown

Provenant du long-métrage Tonnerre sous les Tropiques, cette fausse bande-annonce parodie avec brio la science-fiction de série B, et la fâcheuse manie qu’ont les films qui connaissent moindrement du succès d’étirer la sauce avec cinq ou six suites.

 

Movie: The Movie

Remplie de vedettes, cette fausse bande-annonce de huit minutes créée par l’équipe de l’émission Jimmy Kimmel Live! réussit le tour de force de résumer à peu près tous les longs-métrages que vous n’ayez jamais vu.

 

Teresa: The Making Of A Saint

Le meilleur moment de Comment perdre ses amis et se mettre tout le monde à dos est sans aucun doute cette fausse bande-annonce, dans laquelle la séduisante Megan Fox joue le rôle principal dans une biographie portant sur… Mère Teresa!

 

ModeMan

À la fin des années 1990, Trailervision a créé des dizaines et des dizaines de bandes-annonces pour des films imaginaires, mais celle de ModeMan demeure le plus grand classique qu’ils n’aient jamais réalisés.

 

Djesus Uncrossed

La bande de Saturday Night Live vise dans le mille avec cette parodie biblique des films de Quentin Tarantino. Avouez que vous seriez prêts à payer vous aussi pour voir Djesus Uncrossed au cinéma…

Catégories