Ferrari enregistre une année record en 2011

La haute direction de Ferrari est très fière d’annoncer que la célèbre marque italienne a connu une année record en 2011 avec des ventes globales qui atteignent les 7 195 unités, face aux 6 573 exemplaires vendus l’année précédente.

Un sommet historique pour la firme Italienne dont les voitures dites de série se vendent à partir de 250 000 $ canadiens.

Des hausses de ventes à peu près partout
Les ventes de Ferrari en 2011 ont connu une hausse de 9,5%. Des ventes accrues sur à peu près tous les marchés, dont voici quelques exemples :

-    Amérique du Nord: 1 958 unités (+8,0%).
-    Chine: 777 exemplaires (+62,6%).
-    Allemagne: 705 ventes (+14,6%).
-    Angleterre: 574 commandes (+23%).
-    Moyen-Orient: 450 véhicules (+22%).

La toute nouvelle Ferrari FF, la première voiture de série à traction intégrale de la marque italienne, connaît beaucoup de succès au chapitre des ventes, et ce, à peu près partout à travers la planète.

Des hausses de revenus
Normalement, mais pas nécessairement qui dit hausses de ses ventes dit hausses de ses profits et Ferrari sort grand gagnant de cet exercice financier pour l’année 2011, qui se traduit comme suit:

-    revenus record: 2,251 milliards d’euros (+17,3%).
-    bénéfice net: 312,4 millions d’euros (3,2%).
-    capital industriel: 707,5 millions d’euros.
-    Investissements en recherche et développement: 279 millions d’euros.

De son côté, le groupe industriel Fiat qui comprend les marques Chrysler, Abarth, Alfa-Romeo, Ferrari, Lancia et Maserati annonce un bénéfice net de 1,7 milliard d’euros pour son exercice financier de 2011.

Une fois de plus, nous constatons que crise économique ou pas, les voitures inaccessibles pour la très grande majorité d’entre nous demeurent un objet de grande convoitise.