10 films érotiques qui vous rendront nostalgique

par Patrick Robert le 10 février 2017

Aujourd’hui, on n’est qu’à quelques clics de la pornographie la plus explicite, mais si vous vous ennuyez du temps où, en suggérant bien plus qu’en montrant, le cinéma savait manier la sensualité et attiser le désir, voici 10 films érotiques qui vous rendront nostalgique.

 

Fanny Hill

Europa Films

Relatant l’arrivée en ville d’une jeune campagnarde timide qui découvrira les plaisirs charnels dans les bras d’une série d’amants, le roman de John Cleland a été porté au grand écran à maintes reprises, mais l’adaptation de 1968 de Fanny Hill a certainement contribué à la réputation sulfureuse du cinéma suédois. 

 

Valérie

Cinépix Film Properties

En 1969, Denis Héroux ose déshabiller des Québécoises pour la première fois avec Valérie, le premier film érotique jamais réalisé dans la Belle Province, dans lequel une séduisante Danielle Ouimet incarne une jeune femme qui, après avoir quitté le couvent en pleine révolution sexuelle, devient danseuse nue, puis prostituée.

 

Le Dernier Tango à Paris (v.o. : Ultimo tango a Parigi)

United Artists

Visitant le même appartement par hasard, un Américain et une Française laisseront libre cours à leurs pulsions et vivront une relation torride de plusieurs semaines sans jamais échanger leur nom, dans ce classique mettant en vedette Maria Schneider, un Marlon Brando pas encore obèse, et une fameuse motte de beurre…  

 

Tendres Cousines

Filmédis

En 1939, alors que les hommes sont partis faire la guerre, Julien, un garçon âgé d’à peine quatorze ans, aura de nombreuses occasions de découvrir la sexualité. Signé par David Hamilton, le plus connu des photographes de Playboy, Tendres Cousines remporte la palme du film le plus souvent diffusé à l’époque de Bleu nuit.

 

Madame Kitty (v.o. : Salon Kitty)

Coralta Produzioni Internazionali

La trentaine de longs-métrages du réalisateur italien Tinto Brass explorent chacun l’érotisme à leur façon, mais en s’inspirant de l’histoire vraie d’une maison de débauche de Berlin transformée en nid d’espions et de perversité durant la Seconde Guerre mondiale, le film Madame Kitty a lancé la carrière du cinéaste à l’international.

 

Emmanuelle

Columbia Pictures

Afin de contrer le désœuvrement, Emmanuelle, l’épouse de l’ambassadeur de France en Thaïlande, multipliera les liaisons et les escapades sexuelles à Bangkok avec les hommes autant que les femmes, dans ce film culte qui a eu droit à plusieurs suites grâce à son mélange subtil d’exotisme et d’érotisme.

 

Histoire d’O

Allied Artists Pictures

Emmenée par son amant René dans un château de Roissy où elle devient esclave de son plein gré, O sera initiée aux supplices et aux délices de la soumission et du sado-masochisme. Bien qu'il date pourtant de 1975, ce film particulièrement osé fait passer Cinquante nuances de Grey pour un simple Harlequin à l'eau de rose.

 

Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant (v.o. : The Cook, the Thief, his Wife and her Lover)

Palace Pictures

Avec la bénédiction du chef, une Helen Mirren plantureuse et son amant se rencontrent soir après soir dans la cuisine d’un restaurant chic pour s’adonner à leurs ébats au beau milieu des victuailles, dans ce film majestueux où Peter Greenaway réussit à combiner à l’écran les plaisirs de la chair et ceux de la bonne chère.

 

Henry et June (v.o. : Henry & June)

Universal Pictures

Chargé d’une sensualité à fleur de peau, ce récit biographique s’attarde à la quête de plaisir de l’auteur Anaïs Nin dans le Paris de 1931, et à ses multiples expériences érotiques avec son mari Hugo, son amant, un jeune écrivain pas encore publié du nom d’Henry Miller, et l’épouse de ce dernier, une actrice nommée June.

 

9 semaines ½ (v.o. : 9 ½ Weeks)

MGM/UA Entertainment Co.

Décrivant la relation brève, mais intense entre un courtier de Wall Street et la directrice d’une galerie d’art à travers les nombreux jeux sexuels auxquels le couple s’adonnera, 9 semaines ½ est l’un des films les plus chaud produit par Hollywood, et celui qui a propulsé Kim Basinger au rang de sex-symbol.