10 films interdits

par Patrick Robert le 16 décembre 2016
Les Simpson, le film

On comprend que des longs-métrages ultraviolents comme Orange mécanique ou A Serbian Film aient été interdits de projection dans certains pays, mais parfois, les raisons pour bannir une œuvre sont un peu plus farfelues, comme le montrent ces dix films interdits.

 

E.T. l’extraterrestre (v.o. : E.T. The Extra-Terrestrial)

Universal Pictures

Il est étonnant d’apprendre qu’un film aussi familial que E.T. l’extraterrestre a été interdit aux moins de 12 ans en Norvège, en Finlande et en Suède, simplement parce que les autorités trouvaient son portrait des adultes beaucoup trop négatif.

 

Zoolander

Paramount Pictures

Personnellement, je dirais que Zoolander fait surtout la promotion de la stupidité, mais comme il prend place dans le milieu de la mode, le gouvernement iranien considère que le film fait l’apologie de l’homosexualité, et l’a donc interdit.

 

Les Simpsons, le film (v.o. : The Simpsons Movie)

20th Century Fox

Le rouge et le jaune sont associés aux forces antigouvernementales en Birmanie, et puisque le film des Simpsons utilise souvent ces deux couleurs ensemble, on l’a accusé de supporter les rebelles (?!), ce qui lui a valu d’être banni du pays.

 

Borat : Leçons culturelles sur l’Amérique au profit glorieuse nation Kazakhstan (v.o. : Borat : Cultural Learnings of America for Make Benefit Glorious Nation of Kazakhstan)

20th Century Fox

Comme son portrait du Kazakhstan est peu flatteur, le pays a interdit Borat avant même sa sortie, mais voyant le nombre de touristes augmenter grâce au film, les autorités ont changé d’idée, pour permettre sa projection quelques années plus tard.

 

Cinquante nuances de Grey (v.o. : Fifty Shades of Grey)

Focus Features

Plutôt que d’interdire Cinquante nuances de Grey à cause de son sujet « trop extrême » et de sa « violence sexuelle », le Cambodge aurait du faire comme le reste de la planète et ignorer ce navet, comptant parmi les pires films de l’an dernier.

 

L’interview qui tue! (v.o. : The Interview)

Columbia Pictures

Non seulement cette comédie mettant en vedette deux acteurs qui tentent d’assassiner Kim Jong Il a été interdite de projection en Corée du Nord, mais le pays s’est vengé en piratant les courriels de Sony et en les rendant publics.

 

La liste de Schindler (v.o. : Schindler’s List)

Universal Pictures

La liste de Schindler fût banni en Indonésie, parce que le gouvernement trouvait que le long-métrage était « trop sympathique » à l’égard de la cause des Juifs. C’est vrai que peu de films sont sympathiques à la cause des nazis…

 

Tous les films (et séries télé) mettant en vedette Claire Danes

20th Television

Lors d’une entrevue en 1998, la comédienne a qualifié Manille de « ville étrange et horrible ». Le gouvernement n’a pas du tout apprécié cette sortie, et depuis, tous les films et les séries mettant en vedette Claire Danes sont interdits aux Philippines. Rien de moins!

 

Ben-Hur

Metro-Goldwyn-Mayer

Dès sa sortie en 1959, Ben-Hur a été interdit par Mao Tsé-Toung, sous prétexte que le péplum faisait la promotion de « croyances superstitieuses » (le christianisme, pas la course de chars), et à ce jour, personne en Chine n’a jamais vu le film.

 

Le Dictateur (v.o. : The Great Dictator)

United Artists

Ce chef d’œuvre de Charlie Chaplin a été banni dans l’Allemagne nazie, mais également en Argentine sous le régime de Jorge Rafael Videla (1976-1981), puisque ce dernier considérait que se moquer des dictateurs était cruel. Méchant Charlot!

Catégories