Fisker Automotive : ça ne va pas très bien!

Le petit, mais très ambitieux, constructeur américain de voitures hybrides à autonomie prolongée pourrait devoir fermer ses portes.

Depuis 2009, la compagnie s’est afférée à développer, et surtout à produire, une superbe berline à motorisation hybride rechargeable, appelée Karma. Une voiture assemblée en Finlande par Valmet Automotive et dont la mise en marché a débuté en juillet 2011.

Une voiture dont le prix de départ annoncé est de 102 000 $ US.

Une aide de l’État qui ne vient pas
Fisker espérait recevoir une aide gouvernementale initiale avoisinant les 530 millions $ laquelle était conditionnelle à la vente d’un certain nombre d’unités.

Malheureusement, le constructeur n’a jamais pu atteindre ces chiffres de ventes et a dû se contenter d’un versement d’à peine 200 millions $ de la part du département  américain de l’énergie.

Afin d’assurer sa pérennité, Fisker Automotive comptait beaucoup sur le versement des 330 millions $ restants.

Aujourd’hui, le constructeur part à nouveau à la recherche de nouveaux investisseurs, sinon son avenir ne pourra être assuré.