Ford F-150 SVT Raptor

Plusieurs acheteurs se paient des voitures sport ou exotiques sans jamais visiter un circuit ou même exploiter 50 % des capacités de ces bolides. On apprécie en premier lieu leur style mais surtout leur exclusivité. C’est le cas de la camionnette F-150 SVT Raptor. Peu d’acheteurs exploiteront pleinement ses capacités, mais on l’aime pour son aspect et ce qu’il dégage. Le Raptor rappelle drôlement nos Tonka et l’on retombe immédiatement en enfance lorsqu’on en prend le volant.

En apercevant le Ford F-150 SVT Raptor pour la première fois, plusieurs croient qu’il s’agit d’une camionnette 4X4 hautement modifiée à grand coup d’accessoires spécialisés. Pourtant, il n’en est rien. Le Raptor, baptisé ainsi en l’honneur du célèbre dinosaure, est l’un des rares modèles toujours issus de l’écurie des véhicules spéciaux SVT de Ford. Cependant, ses aptitudes sportives n’ont pas été optimisées pour la route, mais bien pour le hors route. Non, le Raptor n’est pas l’émule d’un Jeep Wrangler, il n’est pas conçu pour escalader les montagnes, il se destine beaucoup plus à se balader loin du bitume, à haute vitesse!

Le Ford F-150 SVT Raptor est né des avancées de Ford en matière de haute performance et de hors route . Après tout, Ford a acquis une expérience de plus de 20 ans dans différentes courses hors route, notamment celle de Baja en Californie. Voilà donc les principales orientations dans le développement de cette camionnette qui, avouons-le, n’est probablement pas un outil de travail essentiel, ici ou ailleurs au Canada. Par contre, le Raptor convient à quiconque veut une camionnette hors du commun, tout droit sortie d’une salle d’exposition.

Un V8 de 6,2 litres

Offert depuis 2010, le Raptor est proposé depuis un an en deux configurations, soit à cabine double − avec ses demi-portières à ouverture inversée − et Supercrew à quatre portes. Cette dernière se démarque par son aspect pratique supérieur. Il n’y a qu’une seule longueur de caisse, 5,5 pieds, la plus courte, ce qui donne au véhicule un style plus dynamique. On ne visitera certainement pas les chantiers de construction avec un Raport, sauf peut-être pour aller jouer dans le sable.

Sous le capot, Ford a installé un V8 de 6,2 litres développant 411 chevaux et 434 lb-pi de couple, ce qui en fait la camionnette une demi-tonne la plus puissante sur le marché. C’est en fait le même moteur que l’on utilise à bord des modèles F-250.

À l’extérieur, il est difficile de se méprendre sur le Raptor. Tout d’abord, il est proposé dans une palette de coloris exclusifs. Ensuite, il semble beaucoup plus imposant et cet effet n’est pas uniquement dû à ses roues gigantesques, le Raptor est, dans les faits, plus large de sept pouces par rapport au F-150 classique, ce qui lui confère un style beaucoup plus intimidant, appuyé par divers éléments exclusifs. Du lot, une large calandre à motifs de brique qui intègre en lettres moulées le nom FORD, un capot incorporant des extracteurs d’air, des ailes élargies, des marchepieds latéraux plus gros ainsi que des bandes décoratives sur la caisse arrière. L’élément le plus marquant : les feux de position qui, au lieu d’être sur le toit, sont intégrés à la grille avant et sur les ailes. Bref, lorsque le soir venu vous apercevez ce véhicule derrière vous, il est difficile de ne pas céder le chemin...

Distinctif aussi à l’intérieur

À l’intérieur, le Raptor offre tout le luxe et le confort que l’on retrouve à bord des versions plus cossues du F-150.. L’instrumentation signée SVT est présentée sur fond blanc, ce qui rend sa lecture aisée à haute vitesse. Le volant gainé de cuir comprend dans sa partie supérieure une bande rouge au centre afin de procurer au conducteur un repère visuel facilitant la conduite en hors route : ça permet de maintenir la perspective du centre du volant. On a aussi droit à un bloc de commandes auxiliaires, emprunté aux modèles Heavy Duty. Ce dernier vous permettra de relier rapidement et de contrôler différents accessoires, notamment des phares d’appoint. En passant, la console centrale, le milieu des sièges et une partie des panneaux de porte reprennent le coloris de la caisse.

À présent, parlons mécanique. Tout d’abord, le débattement supérieur des roues, chose essentielle en hors route, permet d’apercevoir facilement les amortisseurs Fox Racing bleus. Ces derniers sont mariés à des ressorts spécifiques qui permettent une conduite plus efficace sur les bosses. En fait, le Raptor dispose d’une suspension avant et arrière entièrement revue. Cependant, avec le retrait de plusieurs lames de chargement et l’ajout d’un pont 4.10 optimisé pour les applications du Raptor, on obtient une capacité de chargement moindre, soit 6 000 lb. Ce n’est donc pas une camionnette de travail.

Sur la route, on apprécie le confort de roulement et le véhicule n’est pas trop désagréable en conduite normale. La direction demeure précise et l’on se sent en confiance sur les routes plus sinueuses. Le Raptor doit satisfaire les amateurs de performances extrêmes, tout en conservant les attributs de confort et de capacité du F-150. Cela semble bien réussi. Enfoncez l’accélérateur et le V8 de 6,2 litres livre ses performances sans délai, et avec une sonorité unique. Il faudra toutefois vous attendre à une consommation assez élevée, 16,5 l/100 km en moyenne, selon nos données. Sur l’autoroute et en restant très sage, on pourra réduire ce chiffre à environ 15 l/100km.

Peu de camionnettes sorties tout droit de chez le concessionnaire pourraient endurer un traitement aussi sévère en hors route. Aventurez-vous sur des chemins de sable et vous découvrirez un véhicule capable de vous procurer de bonnes sensations. Vendu à un prix de base de 57 599 $, le Ford SVT Raptor n’est pas des plus abordables. Plusieurs options pourront aussi faire rapidement grimper ce prix et l’on se demande comment on peut proposer un Raptor dénudé et surtout, exiger 1 100 $ pour les graphiques « Raptor » sur le capot et 1 300 $ pour d’autres graphiques sur les flancs de la caisse. Du reste, voilà l’ultime F-150 et ce dernier vous assure certainement de ne pas passer inaperçu.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Ford F-150 SVT Raptor 4x4 cab. Super Crew (5.5') 2012

Fourchette de prix

20099 à 58799$

Prix du modèle à l'essai

57599$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Chevrolet Silverado, GMC Sierra, Nissan Titan, RAM 1500, Toyota Tundra

Points forts

Style distinctif
Moteur puissant
Finition relevée
Exclusivité assurée

Points faibles

Capacité de remorquage réduite
Mal adapté pour le travail
Consommation élevée
Prix des options

Fiche d'appréciation

Consommation

60.0 %

Valeur subjective

70.0 %

Esthétique

90.0 %

Confort

80.0 %

Performance

80.0 %

Apréciation générale

80.0 %