Ford Flex 2013

La calandre avant est toute nouvelle

Lorsque Ford a dévoilé le Flex dans le cadre des salons de l'auto aux États-Unis, plusieurs personnes se sont demandé ce qui se passait chez le constructeur de Dearborn. En effet, cette nouvelle venue possédait une silhouette inusitée qui ne semblait pas plaire à la majorité. La plupart des gens du milieu étaient même inquiets quant au succès sur le marché de ce gros multisegment à la silhouette si particulière.

Pourtant, les inquiétudes ont rapidement été atténuées. Je ne sais pas si c'est parce que les gens ont apprécié son allure vraiment « funkée » ou encore parce qu’ils ont été convaincus par les qualités générales et routières de ce modèle. Quoi qu’il en soit, le Flex est devenu l'un des modèles les plus populaires de sa catégorie. Ses succès n'ont pas fait regretter à Ford d'avoir abandonné sa fourgonnette Freestar. Car il ne faut pas se leurrer, le Flex est en réalité une fourgonnette dotée d’un profil plus bas et de portières conventionnelles à l'arrière.

Pour 2013, Ford a décidé de modifier quelque peu ce modèle en y apportant des retouches esthétiques ainsi que plusieurs raffinements autant dans l'habitacle qu'au chapitre de la mécanique.

L'ovale disparaît
Depuis presque toujours, l'écusson bleu de forme ovale portant la signature Ford est un incontournable de tous véhicules produits par ce constructeur. En fait, jusqu'à maintenant, il n'y avait que la Mustang qui avait troqué l'écusson ovale pour celle de cheval au galop, noblesse oblige. Cette fois-ci, c'est au tour de la Flex de se départir du sigle du constructeur. La partie avant a été redessinée et au lieu d'y retrouver les trois barres en chrome transversales, les stylistes ont opté pour une seule barre transversale, tandis que l'identification Flex est placée sur le rebord du capot. Ce n'est pas le design du siècle, mais ça donne plus de prestance à la voiture et semble alléger sa silhouette.

La partie arrière a également droit à quelques retouches. Dans la partie inférieure du hayon, on retrouve toujours une imposante plaque décorative en aluminium brossé. Cette fois, sa partie centrale est en relief pour s’agencer à celle de l'avant. L'écusson ovale demeure, mais il a été déplacé à la partie inférieure droite. Pour le reste, à part le choix de nouvelles jantes, c'est du pareil au même.

L'habitacle a été également revu. Les cadrans indicateurs sont nouveaux, le tableau de bord a été légèrement modifié et le volant a été redessiné. Détail sans doute important aux yeux de plusieurs, la glacière placée entre les sièges avant et arrière est de retour. On semble avoir compris chez Ford que l'évolution continuelle est la seule façon de pouvoir contrer une concurrence toujours très affûtée.

Parmi les améliorations, on est très fier d'avoir modifié le système MyFord Touch. Ce n'est pas encore la solution ultime, mais c'est plus intuitif et plus rapide d'opération. Au chapitre de la sécurité, mentionnons la présence de ceintures de sécurité gonflables pour les occupants des places arrière. Enfin, un régulateur de croisière de type adaptatif permet de prédéterminer la distance entre le véhicule qui vous précède et le Flex.

Oubliez le style! La conduite fait foi de tout!
Comme mentionné précédemment, la silhouette du Flex n'a pas vraiment emballé qui que ce soit lors de son dévoilement. Puis, au fil des essais routiers effectués par les chroniqueurs automobiles, le verdict envers cette nouvelle venue est devenu très favorable. En effet, la tenue de route, le silence de roulement et le rendement des moteurs disponibles ont permis à plusieurs de lui donner d’excellentes notes malgré sa silhouette anticonformiste. Dans l'habitacle, toujours confortable, tous les occupants peuvent prendre leurs aises. Même celles et ceux assis dans la troisième rangée ont droit à un certain niveau de confort.

Notre essai routier s'est effectué sur les routes de l’Oregon dans le cadre de la présentation à la presse de ce nouveau modèle. Le parcours était fort sinueux et, à cause d’une erreur de navigation de ma part, nous avons même emprunté une route ultra-secondaire recouverte de gravier. Pourtant, peu importe les conditions de la route, la vitesse du véhicule et le type de conduite adaptée, le Flex s’est toujours montré à la hauteur.

Le moteur essayé était le V6 EcoBoost de 3,5 litres d'une puissance de 355 chevaux et d’un couple de 350 lb-pi associé à un rouage intégral. L'autre moteur disponible est une version atmosphérique de même cylindrée, il produit 285 chevaux, soit environ 20 chevaux de plus que la version précédente ainsi qu'un couple de 255 lb-pi. Dans les deux cas, Ford fait appel à une transmission automatique SelectShift à six rapports dont les commandes de sélection des vitesses sont intégrées aux branches du volant.

Cette cure de rajeunissement n’est pas trop drastique, mais les changements permettent de mettre ce véhicule davantage aux goûts du jour, tandis que les améliorations techniques apportent plus de raffinement à un modèle qui était loin d’en être dépourvu. Si vous aimez rouler en confort et en confiance sur de longues distances, le Flex devrait vous combler. C’est l’un des véhicules les mieux adaptés pour partir en vacances.

 

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Ford Flex Limited TI EcoBoost 2013

Fourchette de prix

30499 à 44399$

Prix du modèle à l'essai

44399$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

Rouage intégral

Concurrents

Buick Enclave, Chevrolet Traverse, Honda Pilot, Hyundai Veracruz, Mazda CX-9, Subaru Tribeca, Toyota Highlander

Points forts

Confort assuré
Choix de moteurs
Excellente habitabilité
Bonne tenue de route

Points faibles

Silhouette toujours rébarbative pour certains
Systèmes électroniques à apprivoiser
Certaines commandes intriguantes au début

Fiche d'appréciation

Consommation
80.0 %
 
Valeur subjective
90.0 %
 
Esthétique
60.0 %
 
Confort
100.0 %
 
Performance
80.0 %
 
Apréciation générale
90.0 %