Ford Mustang 2013

La  gamme des Ford Mustang a acquis au fil des ans un équilibre fort intéressant. En effet, les  modèles  Boss 302 et Shelby GT sont venus s'ajouter aux Mustang V6 et  GT. De plus, sur le plan esthétique, on retrouve un bon compromis entre la tradition et le modernisme. Et de récentes modifications ont rendu l'habitacle et le tableau de bord passablement sophistiqués. Il semblait à prime abord presque utopique de vouloir bonifier la gamme des modèles 2013. Pourtant, les ingénieurs et stylistes ont réussi  à rendre ce coupé et cabriolet encore plus attrayants.

Le même look branché

Bien entendu, lorsque l'unanimité se fait par rapport à la silhouette d’un modèle et que celui-ci est fort populaire en plus, il est hasardeux de vouloir modifier une combinaison gagnante. Par contre, au fil des années, il faut toujours y aller d’améliorations afin de conserver le produit au goût du jour et de pouvoir contrer une concurrence qui ne se repose pas sur ses lauriers.

Parmi les changements les plus notables, il faut mentionner une calandre redessinée de même que le répartiteur d'air avant. Sur le capot de la GT, des extracteurs de chaleur fonctionnels ont été spécifiquement conçus pour extraire l'air chaud du compartiment moteur et pour mieux le refroidir. Les moulures de bas de caisse sont maintenant de même couleur que la carrosserie tandis que la section arrière est dotée d’un panneau noir lustré qui relie les feux arrière. Ceux-ci ont une apparence s’harmonisant aux phares avant et intègrent trois rangées de  DEL formant trois barres verticales. À l’avant, les phares sont avec lampes à décharge et comprennent également deux barres à DEL individuelles.

Toujours au chapitre de l'éclairage, l’édition 2013 offre des rétroviseurs avec projecteur   qui reflète l'image du fameux emblème Mustang au sol quand le bouton de déverrouillage est actionné. On a vraiment pensé à tout.

Il faut également ajouter qu'il est possible de commander les sièges Recaro sur les modèles V6 et GT alors que ceux-ci étaient réservés auparavant aux Boss 302 et Shelby GT500. L'habitacle est également l'objet de plusieurs retouches tandis qu’il est possible de commander un système d'information de performances appelées Track Apps. Ces informations sont affichées sur un écran  à cristaux liquides (ACL) de 4,2 po situé entre le tachymètre et l’indicateur de vitesse. Un bouton à cinq directions situé sur le volant permet la navigation dans le menu. Selon les réglages, il est possible de connaître la force d’accélération g, les temps d’accélération pour les intervalles de 0 à 30 mph, 0 à 60 mph, 0 à 100 mph, un huitième de mille et un quart de mille. De plus, des départs automatiques et des décomptes de départ sont offerts, avec affichage de signaux de départ de courses d’accélération. Cet écran affiche également les temps et les distances d’arrêt pour les intervalles 60 à 0 mph ou 100 à 0 mph. L’écran permet aux conducteurs de prendre connaissance des meilleurs temps réalisés, y compris de leurs records. Ils peuvent aussi consulter leurs derniers résultats et les résultats sauvegardés des écrans d’accélération et de freinage. (NDLR: nous attendons toujours la confirmation de Ford à savoir si ce système est disponible en métrique pour le Canada)

Et si vous appréciez davantage la musique que les performances, deux systèmes audio vous sont offerts. La chaîne Shaker MC offre huit haut-parleurs et 370 watts de puissance. La chaîne Shaker Pro offre neuf haut-parleurs et 550 watts de puissance.

Une cavalerie en croissance

Au chapitre de la mécanique, tous les moteurs sont de retour. Le moteur V6 de 3,7 litres produit 305 chevaux, ce qui est fort adéquat. Quant au modèle GT, la puissance du V8   5,0 litres est dorénavant de 420 chevaux, soit 20 de moins que ce que nous propose la Boss 302. Enfin, il y a la Shelby GT 500 dont la puissance a été portée à 650 chevaux, ce qui en fait le plus puissant moteur V8 au monde.

Ford Mustang 2013

Cette année, il est possible de commander la boîte automatique SelectShift à six rapports qui permet de passer les rapports de façon manuelle. Comme l’an dernier, les Boss 302 et Shelby GT 500 proposent uniquement  une boîte manuelle à six vitesses.

La Mustang V6 : une véritable aubaine

Dans le cadre de la présentation qui s'est déroulée à Portland en Oregon, j'ai eu l'opportunité de prendre le volant d’une version à moteur V6 dotée de la transmission automatique SelectShift à six rapports. Quant à l'équipement, il y avait le centre d'information Track Apps qui affichait les performances de la voiture. Bien que cet accessoire soit réservé à une conduite en piste, il est toujours intéressant de voir les données de freinage d'accélération latérale en conduite normale.

Il est vrai que les versions plus puissantes sont impressionnantes au chapitre des statistiques et des temps d'accélération, mais dans la vie de tous les jours, je suis persuadé que le modèle à moteur V6 fait amplement l'affaire. Ce moteur, avec ses 305 chevaux, permet d'obtenir d'intéressantes accélérations sans pour autant que la consommation de carburant soit démesurée. En effet, il permet de boucler le 0-100 km/h en moins de sept secondes tandis que la consommation de carburant annoncée est d'un peu plus de sept litres aux 100 km.

Le  modèle qui nous avait été confié était chaussé de pneus Pirelli  Zero qui se sont révélés fort confortable pour des pneus de hautes performances. La direction est bien dosée tandis que la tenue de route est pratiquement sans reproche. Il y a bien un léger survirage en certaines occasions, mais le tout est facilement contrôlé. Bref un équilibre presque parfait.

J'utilise le terme « presque » car il m'est arrivé un incident de parcours au volant de cette Mustang. En effet, sur une chaussée parsemée de dépôts de gravier  suite à des journées successives de fortes pluies, la voiture a dérapé dans un virage sans prévenir pour aller s'arrêter le long d'une falaise. Inutile de dire que j'étais mortifié et en beau tab.... Heureusement, à part mon orgueil, il n’y a pas eu de dommages corporels. Et cela m'a  prouvé hors de tout doute qu’une Mustang…c’est du solide !

Malgré cet incident, je dois admettre que la gamme Mustang s’est bonifiée pour 2013 et est plus intéressante que jamais.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Ford Mustang V6 coupé Premium 2013

Fourchette de prix

23999 à 44299$

Prix du modèle à l'essai

26999$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

Boîte automatique SlectShift
Système audio Shaker
Pneus Pirelli P Zero Nero

Concurrents

Chevrolet Camaro, Dodge Challenger, Hyundai Genesis Coupe, Mazda RX-8, Volkswagen Eos

Points forts

Excellent rapport performance/prix (V6)
Bonne tenue de route
Choix de modèles
Boîte SelectShift

Points faibles

Places arrière exigües
Version Shelby trop puissante
Visibilité arrière moyenne
Certaines commandes à revoir

Fiche d'appréciation

Consommation

80.0%

Valeur subjective

90.0%

Esthétique

90.0%

Confort

70.0%

Performance

90.0%

Appréciation générale

90.0%