General Motors et PSA Peugeot Citroën créent une Alliance stratégique mondiale

Dan Akerson (à gauche), grand patron de General Motors et son vis-à-vis Philippe Marin officialisent cette entente.

PSA Peugeot Citroën et General Motors annoncent aujourd’hui la création d‘une Alliance stratégique mondiale. Bénéficiant de la combinaison des forces et du savoir-faire des deux entreprises, celle-ci contribuera à la rentabilité des deux partenaires et améliorera fortement leur compétitivité en Europe.

L'Alliance repose sur deux piliers principaux : le partage de plates-formes de véhicules, de composants et de modules et la création d'une joint-venture d'achat à l’échelle mondiale pour les produits et les services, avec un volume d’achat combiné de 125 milliards de dollars. Chacune des deux entreprises continuera à commercialiser ses voitures de façon indépendante et concurrentielle.

Au-delà, l’Alliance jette les bases de coopérations futures dans d’autres domaines d’activités.

Dans le cadre de cette Alliance, PSA Peugeot Citroën devrait procéder à une augmentation de capital avec droit préférentiel de souscription d’environ 1 milliard d’euros qui fait l’objet d’une garantie par un syndicat bancaire et qui inclut une participation du groupe familial Peugeot. Celui-ci témoigne ainsi de sa confiance dans le succès de l'Alliance. Dans le cadre de cet accord, qui ne comporte pas de disposition spécifique relative à la gouvernance de PSA Peugeot Citroën, General Motors entrera dans le capital à hauteur de 7 %, devenant ainsi le deuxième actionnaire de PSA Peugeot Citroën derrière le groupe familial Peugeot.

« Ce partenariat constitue pour nos deux entreprises une formidable opportunité », a déclaré Dan Akerson, le PDG de General Motors. Les synergies créées par l’Alliance, complétant les programmes propres à chacune des deux entreprises, permettent à General Motors d’assurer pour le long terme et de façon durable sa rentabilité en Europe. ».

Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, a déclaré : « Cette Alliance est un moment clé passionnant pour nos deux groupes, grâce à un partenariat très riche de potentialités. Forte du soutien de notre actionnaire historique et de l’entrée d’un nouvel actionnaire prestigieux au capital de PSA Peugeot Citroën, toute l’entreprise est mobilisée pour tirer, rapidement, le plein bénéfice de cette Alliance ».

Selon les termes de l'accord, PSA Peugeot Citroën et General Motors partageront certaines plates-formes, modules et composants sur une base mondiale, de sorte à faire jouer un effet volume, à réduire les coûts liés au développement de nouvelles technologies et aux émissions de CO2, ainsi qu’à gagner en efficacité. Le partage de plates-formes permettra aux deux groupes non seulement de développer des applications au niveau mondial, mais aussi de mettre en place des programmes européens d’envergure, à moindre coût.

En première phase, PSA Peugeot Citroën et General Motors se concentreront sur les véhicules particuliers de petite et moyenne taille, les monospaces et les crossovers. Par la suite, les deux partenaires prévoient également de développer conjointement une nouvelle plateforme pour les véhicules à faibles émissions de CO2. Les premiers véhicules issus d’une plate-forme commune seront commercialisés à partir de 2016.

Cette Alliance renforce mais ne se substitue pas aux plans de performance établis par chaque groupe en Europe pour restaurer leur profitabilité.

L’accord permettra à PSA Peugeot Citroën et General Motors d’opérer sous la forme d’une seule et même structure d’achat à l’échelle mondiale pour leur approvisionnement en matières premières, composants et services auprès des fournisseurs, bénéficiant ainsi pleinement de la mise en commun de leurs expertises, des volumes, des plates-formes et des pièces standards. La solidité des processus et de la structure organisationnelle de General Motors, associée à l’expertise de PSA Peugeot Citroën, renforceront significativement la valeur et l’efficacité des opérations d'achat des deux sociétés.

Par ailleurs, l’Alliance envisage des domaines de coopération additionnels, tels que la logistique et les transports. A cette fin, General Motors a l’intention d’établir une coopération stratégique et commerciale avec Gefco, filiale de PSA Peugeot Citroën, laquelle assurerait sa logistique en Europe et en Russie.

Le montant total des synergies attendues de l’Alliance s’élève à environ deux milliards de dollars par an d’ici cinq ans. Ces synergies devraient largement correspondre aux programmes de renouvellement de véhicules avec un bénéfice limité les deux premières années. Elles devraient se répartir à égalité entre les deux sociétés.

L'Alliance sera dirigée par un comité de pilotage global qui regroupera, à parité, des dirigeants des deux sociétés.

Les accords d’application de l’Alliance seront conclus après information et consultation des institutions représentatives du personnel.

La mise en œuvre de l’Alliance est sujette à l’approbation de certaines autorités de concurrence.

L’augmentation de capital nécessitera l’obtention du visa de l’Autorité des marchés financiers sur le prospectus.

A propos de General Motors
General Motors Co. (NYSE:GM, TSX: GMM) opérant dans 30 pays, General Motors et ses partenaires occupent une position de leader sur les marchés les plus importants et les plus porteurs. Le portefeuille de marques de General Motors comprend les marques Chevrolet et Cadillac, mais aussi Baojun, Buick, GMC, Holden, Isuzu, Daewoo, Jiefang, Opel, Vauxhall et Wuling.

Pour plus d’informations sur le Groupe et ses filiales, y compris OnStar, leader mondial de la sureté, la sécurité et l’information embarquée: http://www.gm.com

A propos de PSA Peugeot Citroën
Fort de deux marques de renommée mondiale, Peugeot et Citroën, le Groupe a vendu 3,5 millions de véhicules dans le monde en 2011, dont 42 % hors d'Europe. Deuxième constructeur automobile européen, il a réalisé un chiffre d'affaires de 59,9 milliards d'euros en 2011. PSA Peugeot Citroën est présent dans 160 pays. Le groupe a consacré en 2011 plus de 2 milliards d’euros à la recherche et au développement, notamment dans le domaine des énergies nouvelles. Ses activités s'étendent aussi au financement (Banque PSA Peugeot Citroën Finance), à la logistique (Gefco) et à l'équipement automobile (Faurecia).