General Motors redevient le numéro un mondial

La Cruze, la Chevrolet la plus vendue à travers le monde en 2011

Dans un premier temps, on avait annoncé que Volkswagen venait d’être couronné constructeur numéro un mondial au niveau de ses ventes totales en 2011.

Finalement, on a constaté après révision des chiffres que c’est General Motors qui est revenu en tête, après avoir été détrôné en 2008 face à Toyota. À elle seule, la division Chevrolet a écoulé 4,76 millions de véhicules à travers le monde en 2011, soit un peu plus de la moitié des ventes totales du géant américain.

De son côté, Volkswagen gravit les échelons beaucoup plus rapidement que prévu, lui qui vise toujours à devenir le numéro un mondial d’ici 2018. Un titre qu’il pourrait s’approprier d’ici quelques d’années si l’on tient compte de la hausse de ses ventes enregistrées sur le marché chinois.

Pour Toyota, l’année 2011 est à oublier au plus vite. Nonobstant les nombreux rappels qu’il a dû effectuer, ce sont les conséquences néfastes du tsunami qui a frappé le Japon qui sont à la base de ses principaux déboires, ce qui a grandement ralenti sa production de véhicules.

À ce chapitre, il faut aussi rappeler que la plupart des marques locales, et surtout leurs principaux fournisseurs de pièces, ont tous été affectés par le tsunami meurtrier.

Les trois grands de l’automobile en 2011 :

  • General Motors avec 9,03 millions d’unités vendues (+7,6 %).
  • Volkswagen avec 8,16 millions d’unités vendues (+14,3 %).
  • Toyota avec 7,9 millions d’unités vendues (-6 %).

Grâce au marché chinois
Les numéros un et deux de l’automobile que sont General Motors et Volkswagen doivent leurs succès au marché chinois où ils ont vu leurs ventes croître de façon exponentielle.