Global Game Jam à Montréal

Global Game JamDu 28 au 30 janvier, des milliers de développeurs de jeux (amateurs, étudiants ou professionnels) consacreront la quasi-totalité de leurs moments d’éveil à une furieuse compétition de créativité extrême: le 3e Global Game Jam, une épreuve qui consiste à créer des jeux vidéo ou des jeux de société en moins de 48 heures, souvent en équipe avec de parfaits étrangers rencontrés sur place.

En ce moment, on estime que les jammers se réuniront dans pas moins de 173 lieux de 44 pays différents. Au Québec, il y aura deux sites: l’École de Technologie Supérieure, où le club scientifique de développement de jeux vidéo Conjure (club scientifique de développement de jeux vidéo Conjure) est responsable du projet, et les bureaux d’EA Mobile, place Ville-Marie.

“Le nombre de participants confirmés est actuellement de 49, mais on s’attend à accueillir environ 55 jammers,” dit Samuel Cadieux, l’un des organisateurs à l’ÉTS.

Chaque site organise sa compétition locale à sa manière. À l’ÉTS, la soirée du vendredi sera consacrée au remue-méninges, au sein de groupes formés plus ou moins au hasard. Les participants pourront ensuite choisir le projet auquel ils veulent consacrer leurs efforts pour le reste du week-end. Les jeux complétés seront présentés aux autres participants le dimanche soir. Pas le temps de niaiser avec la rondelle!

Une fois la compétition terminée, le public pourra essayer les jeux créés lors de l’événement sur le site officiel de Global Game Jam. On peut d’ailleurs déjà y mettre la patte sur certaines des oeuvres créées lors des éditions précédentes.

Catégories