GM va prêter gratuitement un véhicule aux propriétaires d'une Chevrolet Volt inquiets

Tout récemment, la NHTSA a avisé la direction de General Motors qu'elle ouvrait une enquête préliminaire sur les batteries de la Chevrolet Volt, lesquelles pourraient être responsables d'incendies d'origine électrique survenues quelques semaines après des essais de collision effectués dans le cadre d'essais de sécurité effectués annuellement par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA).

Voici d'ailleurs le communiqué émis par GM à ce sujet:

-------------------------------------------------------------------
 
GM met l'accent sur la sécurité des batteries : une question de confiance envers la Volt de Chevrolet

•    La sécurité et la satisfaction des clients demeurent l'ultime priorité
•    Les propriétaires d'une Volt qui sont préoccupés par la sécurité du véhicule, dont les propriétaires canadiens, peuvent emprunter un véhicule GM, le temps que la question soit résolue
•    Une équipe technique spéciale de GM travaille de concert avec la NHTSA pour identifier des modifications possibles

General Motors a annoncé lundi l'adoption de mesures visant à assurer la satisfaction des clients et la mise en oeuvre de recherches sur les batteries afin d'assurer la confiance qu'ont déjà les clients envers la voiture électrique à autonomie prolongée Volt de Chevrolet.

Ces initiatives sont mises en oeuvre au terme de six mois de recherches et d'essais effectués aux États-Unis par la National Highway Traffic Safety Administration, essais visant à infliger des dommages à la batterie par de violentes collisions.

Vendredi, la NHTSA a avisé GM qu'elle ouvrait une enquête préliminaire sur les batteries de la Volt à la suite des incendies d'origine électrique survenus trois semaines après les essais de collision effectués dans le cadre du programme d'évaluation des véhicules neufs de la NHTSA.

Mark Reuss, président de GM en Amérique du Nord, a affirmé que l'entreprise prendrait toutes les mesures nécessaires pour rassurer le grand public sur l'engagement de GM envers la sécurité de la Volt après une violente collision et envers la satisfaction entière des propriétaires d'une Volt.

« La Volt affiche une cote de sécurité cinq étoiles.  Même si aucun propriétaire d'une Volt n'a été victime des problèmes identifiés à la suite des essais de collision, nous prenons des mesures importantes pour assurer la satisfaction et la sécurité de nos clients, a affirmé M. Reuss.

La tranquillité d'esprit de nos clients est trop importante. Cette technologie devrait inspirer confiance et fierté, et non doute et questionnement.

La question demeure toutefois : identifier les mesures à prendre dans les jours et les semaines suivant une violente collision, et cela non seulement dans le seul intérêt de la Volt, mais dans l'intérêt de toute notre industrie, désireuse de voir la voiture électrique marquer une ère nouvelle. »

Équipe spéciale d'enquête technique de GM
Mary Barra, vice-présidente principale, développement des produits mondiaux, a affirmé que GM avait mis sur pied une équipe spéciale d'enquête ayant pour mandat de résoudre les problèmes liés aux batteries après une violente collision et de travailler avec d'autres intervenants de l'industrie pour s'assurer de la mise en oeuvre de protocoles appropriés relativement aux voitures électriques. Mme Barra a souligné qu'aucun incendie d'origine électrique n'était survenu sur les routes publiques, et que l'enquête de la NHTSA ne visait aucunement ce type de défaillance sur nos routes.

« Les recherches de GM et de la NHTSA sur le rendement, la manipulation, l'entreposage et la mise au rebut de la batterie après une collision se poursuivent, a affirmé Mme Barra.

Nous travaillons conjointement avec la NHTSA afin d'identifier avec certitude tous les risques, et également pour savoir comment les éviter à l'avenir.  Le problème ne se limite pas à la Volt.  Nous sommes les instigateurs d'une initiative, de concert avec la Société des ingénieurs de l'automobile et d'autres sociétés de l'industrie automobile, visant à élaborer de nouveaux protocoles, comme le déchargement des batteries après une violente collision. »

Mme Barra a insisté sur le fait que l'équipe continuerait de soutenir la NHTSA, les fournisseurs, les concessionnaires et les équipes de la fabrication pour mettre en oeuvre des changements le plus tôt possible.

Programme de prêt de véhicule aux propriétaires d'une Volt
M. Reuss a souligné que GM prévoyait lancer un programme de satisfaction à l'intention des propriétaires d'une Volt qui sont préoccupés par la sécurité de leur véhicule. Ce programme invite ces clients de la Volt à communiquer avec leur conseiller pour obtenir sans frais un véhicule de prêt GM jusqu'à ce que la question soit résolue.  Les propriétaires d'une Volt au Canada peuvent communiquer avec leur conseiller de la Volt ou avec le Centre de service à la clientèle au 1 800 463-7483.

« Un programme de cette nature est plutôt rare lorsqu'il y a enquête préliminaire, et cela témoigne de notre engagement envers la Volt et nos clients, a-t-il affirmé.  Ces mesures sont nécessaires, cela même si elles ont des répercussions sur les opérations courantes de l'entreprise. »

Lancée en 2010, la Volt de Chevrolet a remporté plus de 30 prix aux États-Unis et dans d'autres pays.  La Volt a obtenu une cote de sécurité 5 étoiles lors d'essais effectués par la NHTSA et a été nommée dans le palmarès des véhicules les plus sécuritaires de l'Insurance Institute for Highway Safety.  GM a fait parcourir plus de 1 million de milles au véhicule pendant sont développement.