Guide ultime pour être vulgaire dans d'autres langues

Doigt d'honneur

Les mots les plus faciles à apprendre sont souvent les plus grossiers. Pour connaître l’essentiel des langues étrangères sans vous fatiguer, voici les injures les plus connues partout dans le monde. Attention, si vous les utilisez, c’est à vos risques et périls.
 

Italie : « Vaffanculo »

Drapeau Italie

Crédit photo: Thinkstock

En 2013, plus d'un quart des Italiens ont voté pour Beppe Grillo, un ancien animateur télé dont le slogan était « Qu’ils aillent se faire foutre ».

 

États-Unis : « Fuck You »

Drapeau États-Unis

Crédit photo: Thinkstock

Le  « F word » est le gros mot plus connu, mais aussi le plus censuré d’Amérique.

 

Espagne : « Puta madre »

Drapeau Espagne

Crédit photo: Thinkstock

Ronaldo, le joueur du Real de Madrid, a déjà crié « Puta madre » au public qui le huait.

 

Allemagne : « Scheisse »

Drapeau Allemagne

Crédit photo: Thinkstock

« Scheiße » ressemble à l’anglais « shit ! ». Alors qu’en français, « merde » peut vouloir aussi dire « bonne chance ».

 

France : « Putain »

Drapeau France

Crédit photo: Thinkstock

Les Français sont très portés sur le sexe quand ils doivent sacrer : putain, bordel, enculé, etc.

 

Russie : « Suka »

Drapeau Russie

Crédit photo: Thinkstock

Synonyme de « chienne » ou de « pute », « suka » est plus facile à retenir que « Yob tvoyu mat' », que les Anglais traduisent par « fuck your mother ».

 

Arménie : « Bozi tra »

Drapeau Arménie

Crédit photo: Thinkstock

En Arménie, trois syllabes suffisent à traiter quelqu'un de fils de pute.

 

Japon : « Baka »

Drapeau Japon

Crédit photo: Thinkstock

« Baka » est l’injure la plus utilisée dans les mangas pour traiter quelqu’un d’imbécile.

 

Chine : « cao ni zuzong shiba dai »

Drapeau Chine

Crédit photo: Thinkstock

Littéralement, « encule tes ancêtres sur 18 générations ». C’est long, 18 générations.