Honda Civic 2012, il ne maque que l’émotion

Lors de sa présentation, la nouvelle Honda Civic 2012 a reçu  un accueil plutôt froid de la part de la presse spécialisée, et à en juger par les commentaires des consommateurs, ce n’est guère plus reluisant. Pourquoi la Honda Civic, qui est depuis des longtemps la voiture la plus vendue au Canada, voit-elle sa position de leader ainsi menacée et fait-elle face à autant de critiques? Simplement parce qu’elle s’est embourgeoisée au fils du temps, passant de voiture passionnée à voiture d’ingénierie. Désormais, on se procure une Honda Civic parce que c’est une bonne auto et qu’elle jouit d’une bonne réputation. On a malheureusement mis l’émotion de côté.

En ce qui a trait à cette nouvelle génération, la neuvième, tous avaient espoir que cette fois, le constructeur présenterait une Civic qui raviverait les passions. Force est d’admettre que ce n’est pas le cas... Dans sa volonté de préserver ses parts de marché et de ne pas froisser les conventions établies, Honda y est allé à nouveau d’une refonte toute en sagesse, mais le tout passe beaucoup plus difficilement, surtout avec des rivales comme les Hyundai Elantra, Kia Forte ou Ford Focus qui nous en mettent plein la vue. Pas facile d’être le leader et de le rester! On a tendance à s’assoir sur ses lauriers… Voilà pourquoi la Civic en est à ce point. Il semble que le rebondissement tant espéré attendra une fois de plus.

La Civic Si, un peu plus de passion
Une mauvaise bagnole? Certainement pas! Malgré le fait que la Civic ne donne pas envie de se lever en pleine nuit pour l’admirer, elle demeure une excellente voiture et rares sont les acheteurs qui seront déçus. Notre essai de cette nouvelle génération a débuté avec la plus sportive des versions, la berline Si. Au plan esthétique, cette dernière affiche un peu plus de personnalité avec des jantes distinctives de 17 pouces, sa grille sport arborant l’emblème Si et son discret béquet arrière. On la trouve tout de même jolie et on se dit que la Civic n’est pas si pire en fin de compte.

C’est un peu le même constat dans l’habitacle. Même si le tableau de bord est pratiquement identique à celui de la version de base, la Si brille par ses sièges sport avec un « Si » brodé en rouge, son volant distinctif, son pédalier métallisé, mais c’est surtout son large écran tactile et multifonctionnel situé au centre de la planche de bord que l’on apprécie. Ce dernier facilite la gestion de plusieurs éléments, notamment le système de divertissement.

Un nouveau moteur
Pour 2012, le moteur quatre cylindres de la Civic Si passe de 2,0 à 2,4 litres. On obtient ainsi quatre chevaux de plus, ce qui peut sembler maigre, mais la puissance maximale est livrée à un régime plus bas, soit 7 000 tr/min au lieu de 7 800 tr/min. La hausse du couple est beaucoup plus vertigineuse, passant de à 139 à 170 lb-pi. Voilà donc ici le réel avantage de ce nouveau moteur : des reprises plus énergiques et surtout, obtenues plus rapidement. Même s’il faut toujours grimper les régimes de la Civic pour réellement l’apprécier à sa juste valeur, les ingénieurs ont réussi à minimiser quelque peu cet aspect de la voiture.

On peu reprocher bien des choses à Honda, mais les constructeurs qui conçoivent des boîtes manuelles aussi agréables ne courent pas les rues. On a beau louanger les Coréens depuis quelque temps, il faut avouer qu’à ce chapitre, Honda continue de dominer. On retrouve à bord de la Civic Si une excellente transmission manuelle à six rapports — la seule proposée — qui effectue des changements doux et ultraprécis. Bien entendu, la Civic Si adopte une conduite très dynamique. Sont moteur favorise la reprise et sa puissance s’avère tout à fait adaptée à la voiture : on la sent agile alors qu’elle colle bien en virage, rendant les petites routes drôlement amusantes.

Et la Civic ordinaire?
Après une semaine au volant de la Civic Si, voilà venu le temps de la remettre et de prendre les clés d’une version de base. Dur retour à la réalité! La carrosserie est beaucoup moins expressive alors qu’ont se dit que finalement, elle fera son boulot et nous amènera au moins du point A au point B. C’est encore plus frappant lorsque l’on voit l’habitacle, de qualité certes, mais beaucoup plus terne et moins emballant que celui de la Si. Méchante débarque!

Néanmoins, sa mécanique demeure tout de même solide. Son comportement est agréable et sa fiabilité toujours sans tâche. Tout comme la Civic Si, elle reçoit quelques changements mécaniques pour 2012. Oui, le moteur quatre cylindres de 1,8 litre développant 140 chevaux est encore là, mais le constructeur l’a fignolé afin de le rendre un peu plus économique, d’un peu plus de 12 %. La majeure partie des modèles possède une excellente boîte manuelle à cinq rapports, alors qu’une automatique, également à cinq rapports, est aussi proposée. Même si l’automatique n’est pas à dédaigner, un sixième rapport aurait certainement été le bienvenu, si ce n’est que pour davantage maximiser l’économie de carburant.

Bref, le boulot des ingénieurs de Honda — ceux qui semblent avoir le plus de poids dans le développement de la Civic — est digne de mention. Ils ont su conserver les bons éléments de la voiture tout en la peaufinant. C’est une excellente voiture à qui il ne manque que de la passion pour récupérer ses lettres de noblesse. En fait, toutes les Civic devraient être des Si, dès le départ!

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Honda Civic 2012

Version à l'essai

Si berline

Fourchette de prix

14 990$ à 27 350$

Prix du modèle à l'essai

25 990$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

-

Concurrents

Chevrolet Cruze, Dodge Caliber, Ford Focus, Hyundai Elantra, Kia Forte, Mazda3, Nissan Sentra, Subaru Impreza, Suzuki SX-4, Toyota Corolla, Volkswagen Jetta

Points forts

Civic Si plus emballant
Économie de carburant à la hausse
Bonne puissance (Civic Si)
Voiture agile
Bonnes boîtes manuelles

Points faibles

Transmission automatique à cinq rapports seulement
Style trop sobre
Manque de passion

Fiche d'appréciation

Consommation
50 %
Valeur subjective
80 %
Esthétique
70 %
Confort
60 %
Performances
70 %
Appréciation générale
70 %

Catégories