Honda CR-V 2013

Le CR-V a connu un succès record en 2012 avec plus de 33 000 unités écoulées au Canada

Il y a déjà plusieurs années que le Honda CR-V est sur nos routes, depuis 1996 en fait. Il fut l’un des premiers VUS compacts à être offert sur le marché et il jouit depuis ce temps d’une excellente réputation. Le CR-V a connu un succès record en 2012 avec plus de 33 000 unités écoulées au Canada, ce qui en fait l’un des plus populaires dans son segment. Cette hausse des ventes est principalement due à l’arrivée de la quatrième génération du modèle en 2012 qui, disons-le, s’avère fort réussie. Pour 2013, pas de grands chambardements on continue de tabler sur le succès de cette nouvelle génération.

 

Un style plus inspirant


Depuis quelques années, on reproche à Honda de nous livrer des modèles axés sur l’ingénierie et la fiabilité, au détriment de l’âme. Le CR-V marque un retour vers l’inspiration avec un design extérieur remanié, loin des designs carrés des modèles antérieurs. Le tout est beaucoup plus fluide et moderne alors que le constructeur a su marier à merveille style et commodité. Si vous regardez bien, la ligne de toit semble très plongeante à l’arrière en raison du design des vitres, comme c’est la tendance, mais en fait, le toit est relativement plat, ce qui permet de conserver un excellent dégagement pour la tête des passagers arrière tout en maintenant une bonne hauteur dans la zone de chargement. C’est un avantage sur ses compétiteurs coréens que sont les Hyundai Tucson et Kia Sportage.

Du reste, le CR-V possède quelques éléments intéressants dans sa signature visuelle, notamment la grille avant, typique aux voitures Honda, et ses feux arrière montés très haut de chaque côté du hayon, le principal élément distinctif du nouveau CR-V. Par contre, ce qui est moins plaisant, c’est la poignée du hayon qui est située très bas et qui se salit donc rapidement et s’obstrue de neige en hiver. Dommage d’ailleurs qu’on n’offre pas de hayon à ouverture électrique dans aucune version.

 

Un espace de chargement inégalé


À bord, on apprécie l’habitacle du CR-V qui est relativement sobre, mais tout de même bien présenté. Toutes les versions sont nanties d’une caméra de recul et de sièges chauffants, rarement offerts en équipement de base chez la compétition. L’instrumentation est claire et bien lisible, alors que la majeure partie des commandes de la planche de bord sont simples d’accès et faciles à comprendre. L’ensemble est beaucoup moins chargé que dans le passé, une nette amélioration. Les passagers arrière peuvent compter sur une excellente visibilité, supérieure à celle des Kia Sportage et Hyundai Tucson, parait-il. Dans le cas du CR-V, la ligne de toit plus carrée et la ceinture de caisse moins élevée à l’arrière contribuent à cet effet. Bref, la vision est bonne, au grand plaisir des occupants, surtout des enfants.

Le large hayon facilite le chargement du véhicule et il faut avouer qu’au chapitre de l’espace, le CR-V est le roi. Avec 1 054 litres de chargement (2 007 litres avec la banquette rabattue), il bat tous ses concurrents. Nous avons pu y empiler tout l’attirail nécessaire à la visite des arénas avec à bord deux joueurs et un papa entraineur. Une excellente note concernant le côté familial!

 

Le rouage intégral, un incontournable!


Sous le capot, le CR-V offre peu de choix puisque tous les modèles héritent du même moteur, soit un quatre cylindres de 2,4 litres développant 185 chevaux pour une couple de 163 lb-pi. Voilà en fait le même moteur qui équipait la précédente génération, mais on l’a amélioré afin qu’il soit légèrement plus puissant, mais surtout plus économique. On a aussi ajouté au CR-V un système ECON qui, lorsqu’activé, ajuste différents paramètres du véhicule et du moteur dans le but de minimiser  la consommation de carburant.

Ce moteur est adéquat et plus vigoureux que plusieurs des quatre cylindres de la concurrence, mais certains proposent mieux avec des motorisations optionnelles. Quant à la transmission, on a droit à une automatique à cinq rapports pour tous les CR-V. Pourquoi pas une boite à six rapports histoire de maximiser encore plus l’économie de carburant?

Le seul véritable choix que vous pourrez faire au sujet de la mécanique est relatif au rouage. Bien souvent, les acheteurs sont tentés de se tourner vers une version à traction en raison du prix un peu plus alléchant du véhicule. Dans le cas du CR-V, il faut compter une différence d’un peu plus de 2 000 $. On se dit qu’un rouage intégral n’est pas nécessaire et qu’on peut bien s’en tirer, jusqu’au jour où l’on se retrouve au cœur d’une tempête de neige. Malgré ce que certains peuvent en penser, rien ne peut égaler l’efficacité d’un rouage intégral lorsque l’on parle d’adhérence sur une surface glissante. C’est très simple à comprendre pourtant : la puissance est transmise sur quatre surfaces, plutôt que sur deux.

 

Notre héros


Qu’il est agréable de partir d’un feu de circulation sans patiner de gauche à droite, d’être au volant d’un véhicule plus stable et surtout, d’être capable de franchir les accumulations de neige sans s’enliser! Voilà les conditions que nous avons pu expérimenter lors de notre essai, alors que s’abattait sur nous une tempête historique. Notre CR-V a même joué les héros : pris depuis une heure tout juste avant une bretelle d’autoroute comportant une pente, plusieurs véhicules étaient incapables de monter dans la neige. Après avoir discuté d’une stratégie avec les autres conducteurs, nous nous sommes finalement frayé un chemin dans la bretelle à travers les véhicules enlisés, un moment qui aurait fait sans aucun doute toute une publicité pour le CR-V. Ce jour-là, notre version AWD valait chaque dollar supplémentaire!

Du reste, nous avons obtenu une consommation moyenne de 10,1 L/100 km, ce qui est bien entendu supérieur aux chiffres annoncés, mais c’est ce à quoi il faut s’attendre en conduite normale et en période hivernale.

Le Honda CR-V a toujours été un joueur important dans son créneau et cette nouvelle génération ne fait que renforcer sa position. Pendant notre essai de pratiquement trois semaines, le CR-V a su nous séduire.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Honda CR-V LX 4RM 2013

Fourchette de prix

25990 à 35140$

Prix du modèle à l'essai

28140$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Chevrolet Equinox, Ford Escape, Hyundai Tucson, Jeep Compass, Jeep Patriot, Kia Sportage, Mazda CX-5, Mitsubishi Outlander, Nissan Rogue, Subaru Forester, Suzuki Grand Vitara, Toyota RAV4, Volkswagen Tiguan

Points forts

Espace de chargement
Style plus réussi qu'avant
Excellente mécanique
Performances louables

Points faibles

Juste 5 rapports pour la boîte automatique
Quelques plastiques durs à bord
Poignée du hayon mal placée

Fiche d'appréciation

Consommation

80.0 %

Valeur subjective

70.0 %

Esthétique

70.0 %

Confort

80.0 %

Performance

70.0 %

Apréciation générale

80.0 %