Honda Pilot 2014: Il s'en va ou pas?

Les gens qui achètent le Pilot pour son look sont rares

Le Honda Pilot est toujours sur le marché. Et l'on pourrait citer cette boutade de l’écrivain humoriste américain Mark Twain : « Les rumeurs de sa mort sont grandement exagérées ». En effet, ça fait au moins deux ans que l’on annonce que ce modèle sera remplacé. Et lorsqu’on a modifié l’Acura MDX l’an dernier, tous les observateurs étaient convaincus que ce serait ensuite au tour du Pilot.

Il se peut que ce nouveau modèle arrive à l’automne 2014, quoi qu'il en soit, le Pilot est toujours disponible pour l’instant. Il est vrai qu’il accuse de quelques signes de vieillesse, mais il ne faut pas le mettre de côté pour autant. C’est du moins ce que nous a révélé un récent essai routier à son volant.

Style austère

Je doute que plusieurs personnes choisissent ce modèle pour sa silhouette. En effet, ses formes sont ultracarrées et seule la calandre chromée vient égayer la présentation. Les trois bandes de la calandre arborent l’écusson Honda, et donnent une impression de largeur à un véhicule qui n’a pas besoin d’incitatifs pour cela. Ces bandes surplombent un pare-chocs qui doit certainement bien protéger en cas d’impact car il est très volumineux. À chacune des extrémités de ce pare-chocs, on retrouve des phares antibrouillard circulaires qui permettent d’équilibrer quelque peu la présentation. Pour le reste, c’est taillé au couteau. On pourrait croire que les stylistes se sont inspirés du Hummer H2 pour dessiner la carrosserie.

Heureusement, l’habitacle est moins austère. L’écran d’affichage central superpose toutes les commandes audio et de climatisation. Il est facile de diriger le regard vers ce centre de commande. Il est vrai qu’il y a beaucoup de boutons et de pavés à cet endroit, cependant on s’y habitue assez rapidement. Comme le Pilot a beaucoup d’affinités avec la camionnette Ridgeline, les cadrans indicateurs sont similaires alors que le fond est gris tandis que les aiguilles semblent flotter. La nuit comme le jour, ils sont de consultation facile.

Bien entendu, les rayons du volant abritent différentes commandes : régulateur de croisière, système audio et téléphone cellulaire relié au système Bluetooth. Elles sont très faciles à accrocher et alors qu’on écoute une émission fort intéressante à la radio, une voix dénaturée nous demande si l'on veut faire un appel. Grrr! Soulignons au passage le déluge d’espaces de rangement, la présence d’une petite tablette au-dessus du coffre à gants, tandis que les parois des portières comptent deux espaces de rangement superposés. Les portières arrière comprennent des porte-gobelets.

La banquette arrière est relativement confortable alors que la troisième banquette est plutôt exiguë. Une fois celle-ci relevée, l’espace de chargement est petit compte tenu des dimensions du véhicule. En outre, le pavillon intègre un écran à affichage par cristaux liquides qui permet d’écouter ses vidéos favoris ou encore d'utiliser ses jeux vidéo.

Malgré tous ces accessoires, certains éléments brillent par leur absence et témoignent de la vétusté de ce véhicule. C’est ainsi que le Pilot n’est pas doté d’une clé intelligente mais d’une clé conventionnelle. Certains en seront heureux, mais la plupart des modèles concurrents, plus modernes, proposent cet accessoire. Si la finition est impeccable comme sur la plupart des modèles Honda, la qualité des matériaux, elle, est moyenne.

Toujours compétitif

Étant donné qu’on annonce l’arrivée d’un modèle de remplacement depuis plusieurs mois, on serait porté à croire que ce VUS est démodé sur le plan technologique, propulsé par un moteur poussif et au comportement routier dépassé. Pour ma part, je trouve que ce gros Honda des routes et des sentiers est toujours compétitif. S’il est vrai que sa transmission à cinq rapports est quelque peu vieillotte, son V6 de 3,5 litres est quand même à la page. Il produit 250 chevaux et propose la technologie de la cylindrée variable qui permet de désactiver deux ou trois cylindres lorsque le moteur n’est pas en charge. Cela permet d’obtenir des économies de carburant. Sous ce rapport, nous avons observé une consommation d’environ 12 litres aux 100 km, ce qui est dans la moyenne mais une transmission plus moderne aurait permis d’abaisser ce chiffre.

La plate-forme est suffisamment rigide et s’associe à une suspension indépendante aux quatre roues, ce qui permet d’obtenir un comportement routier correct. De plus, comme on a prévu que ce véhicule serait capable de remorquer une charge maximale de 2 045 kg (4500 livres) avec la version quatre roues motrices, la suspension est relativement ferme, ce qui entraîne des sautillements lorsque la route se dégrade. Le rouage intégral peut être verrouillé au moyen d’un bouton placé sur la planche de bord. Ce n’est pas un tout-terrain extrême, toutefois, il est capable de s’attaquer à des sentiers passablement dégradés.

Somme toute, en dépit de quelques éléments qui témoignent de son âge, le Pilot est toujours un véhicule compétitif doté d’un moteur aussi fiable que moderne. Son comportement routier est dans la moyenne et ne devrait pas vous décevoir. En plus, son rouage intégral permet de remorquer une charge importante tout en pouvant arpenter des routes enneigées, glacées ou à faible adhérence.

Malgré cela, le Pilot sera éventuellement remplacé au cours des prochains mois. Cependant, Honda nous a fait mentir à plusieurs reprises et il se peut que le Pilot sous sa forme actuelle poursuive sa carrière plus longtemps qu’on serait porté à le croire!

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Honda Pilot Touring 4RM 2014

Fourchette de prix

34 990 à 55 995$

Prix du modèle à l'essai

50 661$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

n.d.

Concurrents

Chevrolet Traverse, Ford Flex, GMC Acadia, Nissan Murano, Subaru Tribeca, Toyota Highlander

Points forts

Moteur fiable
Bonne habitabilité
Nombreux espaces de rangement
Habitacle confortable

Points faibles

Modèle en sursis
Silhouette trop carrée
Troisième rangée exigüe
Boîte à cinq rapports seulement
Modèle Touring onéreux

Fiche d'appréciation

Consommation

80.0 %

Valeur subjective

70.0 %

Esthétique

70.0 %

Confort

80.0 %

Performance

80.0 %

Appréciation générale

80.0 %