Il tente de se faire rembourser une imprimante trop honnête...

Voici l’histoire de Jarad, un quidam à l’avenir peu reluisant qui est allé au magasin à grande surface de son quartier pour se faire rembourser une imprimante. Jarad n’avait pas de preuve d’achat, alors le magasin n’a pas voulu reprendre l’appareil, ce qui est compréhensible. Si Jarad avait été le moindrement brillant, il serait reparti. Mais non: il a fait une scène, et l’employé du magasin a appelé la police.

Or, lorsque les agents de la paix sont arrivés sur les lieux, ils ont inspecté l’imprimante et ont immédiatement accusé Jarad de s’en être servi pour imprimer de la fausse monnaie...
 
Parce qu’il y avait encore une page de faux billets de 100$ dans la machine.
 
Et avant que Jarad n’ait eu le temps de s’écrier: « Non, ce n’est pas moi, je n’ai rien fait, je vous le jure! », les policiers avaient trouvé trois autres faux billets de 100$ dans son portefeuille, ce qui réglait pas mal le dossier.
 
On présume que le huissier du palais de justice examinera avec beaucoup d’attention l’argent avec lequel Jarad tentera de verser sa caution.