IndyCar et F1

Ryan Hunter-Reay a remporté le Toronto Indy le week-end dernier.

Le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1, les séries NASCAR à Daytona et l’épreuve IndyCar de Toronto étaient les principaux rendez-vous suivis par les fans de sport automobile le week-end dernier.

Pour les vingt-cinq pilotes inscrits à la saison 2012 d'IndyCar, cette course sur le circuit urbain temporaire de Toronto a été marquée par la déroute de tous les favoris, sauf un : Ryan Hunter-Reay. Le pilote américain du Andretti Autosport (Dallara-Chevrolet) a non seulement remporté sa troisième épreuve consécutive, mais il a délogé l'Australien Will Power, seulement quinzième suite à une crevaison, du premier rang au championnat. Charlie Kimball, sur la quatrième Dallara-Honda du Ganassi Racing, et l'Anglais Mike Conway ont complété cet inédit podium. Le Québécois Alex Tagliani a fini dixième.

La F1 avait quant à elle rendez-vous à Silverstone. Après des essais et qualifications dans la pluie, la course a pu avoir lieu sur piste sèche, au grand soulagement des organisateurs qui avaient même du demander au public de ne pas venir sur le site samedi, tant la pluie avait rendu les terrains de stationnement impraticables !

La course fut très spectaculaire. En tête, Fernando Alonso (Ferrari) avait clairement la meilleure stratégie, mais durant 48 des 52 tours seulement ! Qualifié en pole position (performance qu’il dédia à sa compatriote Maria de Villota, la pilote de réserve de l'écurie Marussia, très gravement accidentée en essais privés plus tôt dans la semaine), Alonso a dominé la majeure partie de la course mais ses pneus trop usés ont permis à Mark Webber de revenir sur ses talons, puis le dépasser à quatre tours du terme. Mark Webber (Red Bull-Renault) l’emporte donc avec deux secondes d’avance sur le pilote Ferrari, suivit de Sebastian Vettel sur l’autre Red Bull-Renault. Felipe Massa (Ferrari) se classe quatrième, devant Kimi Raikkönen (Lotus-Renault), Romain Grosjean (Lotus-Renault), Michael Schumacher (Mercedes), Lewis Hamilton (McLaren-Mercedes), Bruno Senna (Williams-Renault) et Jenson Button (McLaren-Mercedes).

Du côté des séries NASCAR, le super ovale de Daytona accueillait les deux séries vedettes pour le traditionnel rendez-vous de mi-saison. En Coupe Sprint, le champion en titre Tony Stewart (Chevrolet) l’a emporté, devant Jeff Burton (Chevrolet) et Matt Kenseth (Ford), qui demeure premier au championnat. Impliqué dans un accrochage en Coupe Sprint, Kurt Busch avait cependant connu une belle "consolation" la veille, en remportant l’épreuve de série Nationwide, aux commandes de la Chevrolet inscrite par l’équipe Phoenix.

En Endurance, signalons la victoire du prototype Honda ARX piloté par les Allemands Klaus Graf et Lucas Luhr lors de l'épreuve de série American Le Mans à Lime Rock, au Connecticut. Toujours en Endurance, mais dans le Championnat du monde FIA des Voitures GT cette fois, c’est sur le circuit de Portimao (dans la région de l’Algarve au Portugal) qu’était présenté la cinquième manche de la saison. Le duo Nicky Pastorelli/Thomas Jägr s’est imposé. Il s'agit du premier gain d'une Mercedes SLS AMG dans la série.

Enfin, les équipages de l’Intercontinental Rally Challenge (IRC) disputaient le rallye de Saint-Marin. Fait étonnant, les Škoda Fabia S2000 ont été défaites, au profit de la Ford Fiesta S2000 pilotée par l’Italien Giandomenico Basso, co-piloté par Mitia Dotta.