Insomnie : l’iPad et le lit ne font pas bon ménage

On ne se racontera pas d’histoires, ils nous arrivent tous occasionnellement de nous réveiller avec notre téléphone intelligent ou tablette électronique sous les draps. Peut-être même qu’on s’endort en cuillère avec son gadget préféré? Mais bon, je vais me garder une petite gêne sur ma vie personnelle.

Quoi qu’il en soit, s’il n’est pas sous les draps, il n’est pas loin. Sur la table de chevet, mettons. Parce qu’on ressent souvent le besoin de vérifier une dernière fois sa boite de courriel ou ses notifications Facebook, ou encore lire quelques pages de roman avant d’éteindre. Résultat : la tablette est de plus en plus présente dans la chambre à coucher.

Ce n’est peut-être pas une bonne idée. Cette nouvelle pratique pourrait avoir des effets négatifs sur la qualité de votre sommeil. Il semble de plus en plus clair que la lumière qui émane de nos appareils portables contribue à une perte de sommeil. Ce que confirme des spécialistes d'un institut de recherche sur la lumière - la Rensselaer Polytechnic dans l’état de New York -  qui ont mené une étude auprès de 13 sujets.

On a équipé ces derniers de dispositifs permettant de mesurer la lumière reçue par les yeux et on leur a demandé de lire, regarder des vidéos, jouer à des jeux sur l'iPad, l'iPad 2 et une tablette Asus. Résultat : une exposition de deux heures à un écran rétro éclairé pourrait réduire le taux de mélatonine (l’hormone du sommeil) de 22%. En d’autres termes, nos bébelles numériques contribuent à perturber notre sommeil, ou encore exacerbent des problèmes d’insomnie déjà existants.

N’importe quel type de lumière peut avoir un impact négatif sur le sommeil mais il semble que la lumière bleue que dégagent les appareils portables soit plus problématique. Très présente dans notre environnement naturel quand il fait clair à l’extérieur, notre corps associe la lumière bleue au ‘jour’, ce qui contribue à nous garder éveillé.

Source : chicagotribune.com, vipad.fr