Intel dévoile une nouvelle architecture pour ses puces en visant le mobile

Le premier fabricant mondial de microprocesseurs, le groupe américain Intel, a dévoilé lundi une nouvelle architecture qu'il va utiliser pour fabriquer des puces plus économes, avec l'espoir de rattraper son retard dans le mobile.

La plate-forme Silvermont servira de base pour plusieurs puces, destinées entre autres aux tablettes informatiques et aux téléphones intelligents, aux ordinateurs portables d'entrée de gamme ou à des appareils embarqués dans des véhicules, indique Intel dans son communiqué.
 
Intel promet une performance à pleine puissance trois fois supérieure à celle de ses actuelles puces Atom, ou une performance égale pour une consommation d'énergie cinq fois inférieure.
 
Intel a essentiellement bâti sa renommée sur ses puces pour PC. Mais ce marché est aujourd'hui en crise, avec des ventes mondiales en chute de plus de 10% au premier trimestre.
 
Les consommateurs préfèrent d'autres appareils capables de se connecter à internet comme les téléphoones intelligents ou les tablettes, sur lesquels les puces d'Intel ont été distancées par celles de son rival Qualcomm.
 
Les deux groupes ont toutefois un modèle d'activité différent: Qualcomm sous-traite l'essentiel de sa production tandis qu'Intel a gardé un modèle intégré, où il produit dans ses propres usines.
 
L'action Intel s'effritait de 0,33% à 23,88 dollars vers 19H20 GMT tandis que celle de Qualcomm grappillait 0,20% à 63,90 dollars.