Jeff Bridges dans R.I.P.D avec Ryan Reynolds?

Depuis quelques années, tout sourit à Jeff Bridges. En 2007, il accepte de jouer le vilain dans Iron Man, un choix risqué dans la mesure ou personne ne croit que Robert Downey Jr peut faire un super-héros crédible. Le film est un immense succès. Il joue, par la suite, des personnages secondaires dans quelques films mineurs avant d’accepter d’interpréter Bad Blake, un chanteur de musique country sur le déclin, dans Crazy Heart. Tourné pour un modeste 7 millions de dollars, le film rapporte 40 millions de dollars au box-office et l’Oscar du meilleur acteur à monsieur Bridges.

Puis, c’est Tron – Legacy, un film mal reçu par les critiques mais qui rapporte gros aux guichets. On pourrait aussi parler de la comédie The Men who Stare at Goats. Elle est très bien reçue même si à peu près personne n’est allé la voir. Bref, quelque soit le résultat, il s’en sort toujours bien. Le comédien est comme un porte-bonheur pour les productions auxquelles il est associé.
 

Ryan ReynoldsJ’imagine que ça n’a pas échappé aux patrons de Universal Pictures qui viennent de lui offrir de partager la vedette avec Ryan Reynolds dans R.I.P.D. (‘Rest in Peace Department’), une comédie d’horreur que va réaliser Robert Schwentke (RED, Flightplan) à partir de la bande dessinée du même nom de Peter M. Lenkov.
 

Bande-dessinée RIPDR.I.P.D. raconte l’histoire d’un policier récemment assassiné (Reynolds) qui se joint à une brigade de policier zombies pour enquêter sur son propre meurtre. On laisse entendre que Jeff Bridges jouerait un shérif, mort depuis le 19e siècle, toujours en fonction parmi les morts-vivants.

Le tournage devrait commencer à la fin de l’été mais pourrait être reporté si on décide, chez Warner Brothers, de faire une suite à Green Lantern (avec Ryan Reynolds dans le rôle-titre). Le studio attend de voir comment les cinéphiles vont accueillir le film avant de prendre une décision finale sur la date de tournage de R.I.P.D. Chose certaine, tôt ou tard, le film va se faire. Et si Jeff Bridges accepte l’offre, c’est une bonne nouvelle, autant pour la production que pour les cinéphiles.

On lui envoie des ondes positives.

Sources : movieline.com, blastr.com, actucine.com