Jouer à Farmville avec des vrais animaux?

Ces jours-ci, une drôle d’expérience a lieu en Angleterre: une véritable ferme de 2 500 acres dans la région du Cambridgeshire est gérée par des votes des internautes, comme s’il s’agissait d’un Farmville communautaire.

La ferme Wimpole Estate appartient au National Trust, une organisation caritative privée qui gère quelque 350 bâtiments historiques et monuments d’intérêt national. Un peu comme si Parcs Canada était privé. Or, de par ses activités, le National Trust est le plus gros exploitant agricole du pays, et dans le but d’intéresser les Anglais à l’agriculture, l’organisme a créé le programme MyFarm, qui permet à 10 000 internautes de voter pour déterminer ce qu’on fera pousser au Wimpole Estate. Pas question de permettre des bêtises comme de planter des ananas (on est quand même en Angleterre) ou de la drogue, mais pour le reste, tout est permis: les internautes choisiront les animaux à acheter et à vendre, la configuration des champs et des clôtures, les espaces à restaurer à l’état sauvage, etc. Pour aider les “actionnaires” virtuels à bien choisir, on publiera régulièrement des informations pertinentes sous formes d’articles de blogues ou de vidéos instructives.

Et justement, parlant de vidéos instructives, en voici une:

MyFarm - Intro Film from National Trust on Vimeo.

(Source: One Earth)