Juke Nismo 2013 de Nissan : rapide et curieux

Où est passé le plaisir? Pourquoi les voitures modernes sont-elles toujours si raisonnables? De nos jours, peu importe la voiture, il y a un crochet dans chaque petite case des listes de caractéristiques liées à l’utilité, à la performance, à l’efficacité et au respect des tendances actuelles.

Évidemment, j’exagère. Il y a, à l’occasion, des modèles qui restent dans la marge et qui renoncent à certains critères énumérés ci-dessus afin de mettre en valeur d’autres caractéristiques. Mais les voitures véritablement étranges, véritablement uniques, les véhicules bizarroïdes bon marché à faible production des années 80 et 90 semblent s’être volatilisés. Ils ont été remplacés par des voitures exotiques à édition spéciale ultra-coûteuses que peu de gens connaissent et que peu possèdent.

Mais voilà le Juke Nismo 2013 de Nissan : la définition même de bizarre, le véhicule idéal pour celui qui ne veut pas dépenser toute sa fortune juste pour le plaisir de garer un bolide différent devant chez lui. Est-elle si rare cette version exaltante du véhicule multisegment compact déjà inhabituel de Nissan? Je vous mets au défi de la trouver sur le site web canadien de Nissan. Allez-y. Je vous attends ici.
Déjà de retour? Eh oui, Nissan a décidé de ne pas user de méthodes traditionnelles grand public pour annoncer le Juke Nismo. Lorsque j’ai demandé aux responsables de justifier cette décision, ils m’ont répondu que les acheteurs qui s’intéressent vraiment à la version sport du Juke peuvent se rendre chez leur concessionnaire pour parler avec leurs représentants.

Heureusement, j’ai pu mettre la main sur une version du nouveau multisegment et mettre le véhicule à l’épreuve sans avoir à user d’habiles subterfuges. Vous vous demandez sûrement ce que j’ai pensé des efforts de Nissan Motorsports pour améliorer ce charmant véhicule! Poursuivez votre lecture et vous verrez.

Quelle attitude!


 À vrai dire, ce que j’ai préféré de la métamorphose du Juke Nismo 2013 de Nissan, ce sont les efforts déployés pour le doter d’un ensemble aérodynamique complet parfait pour le plus étrange véhicule multisegment sur le marché. Plutôt que d’ajouter tout simplement un aileron et considérer l’affaire réglée, les techniciens et stylistes de Nismo ont su créer des jupes, des pare-chocs et une planche de bord qui donnent du style au véhicule générant en outre environ 40 pour cent plus d’aérodynamisme. Avec ses jantes de 18 pouces qui couvrent magnifiquement les cages de roues du Juke et avec ses touches de rouge sur les pare-chocs, la sellerie et les rétroviseurs extérieurs, le Juke Nismo possède un style tout en muscles absolument irrésistible. L’habitacle est aussi muni d’excellents sièges profonds dignes d’une voiture de sport ainsi que d’un volant gainé d’alcantara et décoré d’une fine bandelette rouge de cuir sur le dessus.

A-t-il du cœur au ventre?


Avec un tel souci d’attention au style, on aurait pu croire que la mécanique du Juke Nismo allait aussi subir une révision complète. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Oui, Nismo a augmenté les chevaux-vapeur et le couple du moteur à turbocompresseur du multisegment, et oui, la constante de rappel est de 10 pour cent plus raide que sur le Juke de base, mais dans l’ensemble, il y a peu de différences entre l’expérience de conduite du Juke Nismo et celle du modèle d’entrée de gamme.

Ce n’est pas tout à fait négatif puisque j’ai tout de même été captivé par la manière dont le Juke original se débrouillait dans les virages sinueux et par son moteur turbocompressé de quatre cylindres de 1,6 litre qui réussissait à atteindre des taux d’accélération respectables. Je m’attendais toutefois à plus de 197 chevaux-vapeur et 184 livres-pieds de couple. J’aurais peut-être aussi aimé que le Juke soit un peu plus bas avec des amortisseurs véritablement prêts à l’effort. Le Juke Nismo est encore offert avec transmission manuelle à six vitesses ou avec transmission automatique à variation continue, cette dernière étant fournie de base avec tous les modèles à transmission intégrale comme celui que j’ai piloté. Le rendement énergétique est toujours le même que celui du modèle d’entrée de gamme.
Tu es étrange petit Juke, mais c’est pour ça que nous t’aimons

Le Juke Nismo 2013 de Nissan n’est pas le véhicule incendiaire auquel je m’attendais. N’y a-t-il rien de mieux que de faire mordre la poussière aux passants tandis qu’on roule à bord d’un véhicule insolite? Mes grandes attentes envers le Juke Nismo – suscitées par sa carrosserie de voiture de course – n’enlèvent rien au fait que ce véhicule multisegment compact a toujours été et continu d’être l’un des véhicules les plus performants de sa catégorie en ce qui a trait à la vitesse et à l’agilité.

Qu’importe que le petit habitacle respecte peu les concepts modernes de l’utilité. Qu’importe également que son style fasse sourciller les passants plus qu’une BMW garée devant une borne-fontaine. Selon moi, pour que le Juke Nismo 2013 de Nissan soit digne du marché des véhicules multisegment, il doit être amusant, étrange et abordable, et c’est mission accomplie.

Fiche d'évaluation

Modèle à l'essai

Nissan Juke NISMO TI 2013

Fourchette de prix

19998 à 30000$

Prix du modèle à l'essai

30000$

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulseur

5 ans / 100 000 km

Options

Système de navigation

Concurrents

Kia Soul, MINI Cooper, Nissan cube, Scion tC

Points forts

Jolie carrosserie
Conduite agréable
Véhicule à traction intégrale abordable
Moteur à turbocompresseur dynamique

Points faibles

Petit habitacle
Pas beaucoup plus rapide ni agile que le Juke de base

Fiche d'appréciation

Consommation

80.0 %

Valeur subjective

80.0 %

Esthétique

100.0 %

Confort

80.0 %

Performance

90.0 %

Apréciation générale

90.0 %

 

Catégories