Kia Forte 2014: Changements bienvenus

La silhouette est élégante et sobre

Je dois avouer que l’édition précédente de la Kia Forte ne m’impressionnait pas outre mesure. Je sais que plusieurs de mes confrères chroniqueurs automobiles l’ont toujours tenue en haute estime, mais je trouvais qu’il lui manquait cette petite touche de raffinement qui faisait toute la différence. Cette année, on a repris la copie et bien que les changements ne soient pas radicaux, ils permettent à cette berline d’être non seulement plus élégante, mais également plus homogène et plus confortable.

La silhouette de cette nouvelle mouture n’est pas nécessairement spectaculaire, mais elle est bien équilibrée et d’une indéniable élégance. Ce qui prouve que Peter Schreyer, le grand manitou du design chez Kia, n’a pas perdu sa touche. Les dimensions ont changé par la même occasion, c’est ainsi que l’empattement est plus long de 5 cm tandis que la longueur hors tout a progressé de 3 cm. La largeur est demeurée presque identique tandis que la hauteur a diminué de 2,5 cm. Toutes ces retouches permettent de réaliser une voiture dont la stature est bien implantée sur la route et l’allongement de l’empattement permet d’assurer des places arrière convenables pour des adultes. Cependant, la place centrale de la banquette arrière est destinée qu’à des personnes insensibles à la douleur. Le coffre avec une capacité de plus de 400 litres est l’un des plus spacieux de sa catégorie. La présentation générale de la planche de bord est demeurée plus ou moins la même. On retrouve donc ce tableau de bord constitué de multiples pièces, mais cette fois-ci, c’est beaucoup mieux réussi au chapitre de la présentation, car on a joué avec la texture des matériaux et c’est d’une belle élégance. Il faut également souligner que la position de conduite est bonne et que le volant nouvellement redessiné se prend bien en main. Un détail à souligner, le repose-pieds est large et confortable.

Mini limousine

Notre modèle d’essai était une version EX dotée de tout l’équipement possible incluant des sièges en cuir avec surpiqûres, un toit ouvrant, un système de navigation et une foule d’autres accessoires du genre. Bref, c’était une version toute garnie qui m’a sans doute influencé dans mon appréciation de cette voiture. Mon modèle d’essai était même équipé du système Flex Steer qui permet de régler l’assistance de la direction au toucher d’un bouton. C’est un gadget qui peut plaire à certains, mais à part la position Sport, les autres, Normal et Confort, ne sont pas tellement utiles. Par contre, la direction à assistance électrique s’est révélée être dans la bonne moyenne en fait de précision.

Le moteur quatre cylindres 2,0 litres de 173 chevaux est couplé à une transmission automatique à six rapports. Toujours au chapitre de la mécanique, la suspension arrière est à poutre de torsion comme sur plusieurs autres modèles de cette catégorie.

Le comportement routier et les performances de cette voiture sont très homogènes. Le moteur fait sentir sa présence et les accélérations sont dans la moyenne de la catégorie avec le temps de moins de 8,0 secondes pour boucler le traditionnel 0-100 km/h. À son volant, on a l’impression de conduire une voiture nettement plus grosse et plus luxueuse. C’est sans doute en raison de l’équipement complet de la voiture et de l’insonorisation qui est excellente. Malheureusement, si vous appréciez les voitures qui ont un peu de personnalité et un petit quelque chose de spécial au chapitre de l’agrément de conduite, vous allez demeurer sur votre appétit. C’est sans doute le type de voitures que Madame appréciera hautement et que Monsieur va déplorer un certain manque de personnalité. L’argument qui les réunira sans doute est que la garantie est toujours de 5 ans /100 000 km.