L’espérance de vie des colons de Mars serait très limitée

par François Dominic Laramée le 16 octobre 2014

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Mars One, une organisation sans but lucratif qui espère coloniser Mars d’ici une dizaine d’années et financer l’opération avec le plus ambitieux projet de téléréalité jamais imaginé. Et bien, s’il faut se fier à une étude menée par des étudiants du MIT, la téléréalité en question pourrait rapidement se transformer en film d’horreur.

C’est que, selon les auteurs de l’étude, les colons risquent de mourir de faim puisqu’il n’y aura pas moyen de faire pousser assez de nourriture sur place pour compenser les faibles réserves que la mission apportera avec elle selon leur estimation.

Ou peut-être périront-ils étouffés par leurs propres plantes alimentaires, qui auront absorbé tout l’azote de leur atmosphère et laissé une pression ambiante trop basse.

Ou peut-être seront-ils brûlés vifs par un incendie dans leur habitat trop riche en oxygène (une autre conséquence de la présence de plantes alimentaires puisque celles-ci produisent constamment plus d’oxygène qu’elles n’en consomment).

Ou peut-être manqueront-ils de pièces de remplacement cruciales pour un de leurs systèmes vitaux.

Ou peut-être… Enfin, vous voyez le topo!

Les responsables de Mars One affirment que les calculs des étudiants du MIT sont incorrects, mais comme on ne sait pas exactement ce que les promoteurs du projet ont prévu, difficile de se faire une opinion formelle. Chose certaine, partir à la conquête de Mars constitue toute une aventure, et il semble très présomptueux de penser à financer le tout avec une émission de télévision. Mais on ne demande qu’à être agréablement surpris, n’est-ce pas?

Source: Gizmodo