L’huile à moteur, cette grande négligée

De tous les éléments qui constituent leur automobile, les propriétaires de voiture négligent généralement les pneus et l’huile du moteur. Bien que ces deux éléments jouent un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de la voiture et de la sécurité des occupants, cela ne semble pas trop préoccuper les gens.

En ce qui concerne les pneus, il est possible de détecter assez facilement si l’un d’eux n’est pas gonflé à la bonne pression. Il y a évidemment l’observation visuelle, mais la chose est simplifiée, car toutes les voitures d’origine récente possèdent également un témoin indicateur de pression des pneus. Je vous donne aussi quelques conseils sur le choix et l'entretien des pneus ici.
 
Pour l’huile, c'est autre chose. En effet, elle est contenue dans le moteur et sans un témoin lumineux sur la planche de bord, on oublierait pratiquement son existence. De plus, pour en vérifier le niveau, il faut soulever le capot, retirer la jauge, essuyer celle-ci, la remettre dans l’orifice, la sortir une seconde fois pour enfin vérifier si le niveau d’huile dans le carter est correct. Bien que ce ne soit pas une tâche vraiment complexe, ce n'est pas tellement excitant non plus, vous en conviendrez.
 
Nous sommes loin de l’époque des stations-service où l'on nous offrait de vérifier le niveau d’huile de notre voiture à chaque plein d'essence. De nos jours, il faut se fier à nos vérifications personnelles ou aux témoins de mesure qui font partie de plusieurs véhicules. En effet, grâce à la technologie et à l'électronique, plusieurs automobiles sont dotées d'un indicateur de durée de l’huile.
 
L'ordinateur de bord analyse les différentes conditions d'utilisation et détermine la durée pratique de l’huile du moteur. Lorsque le temps de la vidanger sera venu, un message en ce sens apparaîtra. Mais si votre véhicule n'est pas doté de ce système, vous avez un élément-clé pour vous aider : le manuel du propriétaire. En le feuilletant, vous saurez quels sont les intervalles de vidange recommandés, la viscosité du lubrifiant devant être utilisé et les variantes de celle-ci selon les saisons. 
 

On met de la 10W30?

 
Autrefois, lorsque vous arriviez à une station-service pour faire effectuer une vidange d’huile, le mécanicien vous demandait si vous utilisiez de la 10W30. Plusieurs personnes ne savaient pas trop de quoi il parlait. En fait, ce mécanicien bien intentionné vous demandait simplement quelle était la viscosité de l’huile utilisée dans votre moteur. Car il existe des huiles de différente viscosité afin de répondre aux exigences des moteurs.
 
Vidange d'huile à moteur
 
Si à une certaine époque, l’huile 10W30 était la plus populaire, les choses ont beaucoup changé depuis et il est essentiel que vous consultiez le manuel du propriétaire pour savoir quelle huile choisir pour votre véhicule. Quant à cette identification, c'est relativement simple. Le chiffre le plus bas signifie la viscosité minimale de l’huile, et le chiffre le plus élevé indique la viscosité la plus élevée en cours de fonctionnement. Depuis des années maintenant, le lubrifiant du moteur est de viscosité variable afin de pouvoir faire face à différentes conditions d'utilisation. Une huile 5W30 par exemple sera d’une viscosité passablement réduite par temps froid tandis que pour protéger le moteur lorsque la température sera plus élevée, elle deviendra automatiquement plus épaisse pour offrir une meilleure lubrification.
 
Bien entendu, le constructeur de votre automobile vous recommande de faire appel aux services mécaniques du concessionnaire qui vous a vendu le véhicule. Ce n'est pas une obligation, prenez-en note. Par ailleurs, il est impératif que vous respectiez les normes du manufacturier en ce qui concerne la qualité du lubrifiant utilisé. Si l’on vous recommande une huile 0W30 pour un usage hivernal, vous devrez suivre ces suggestions.
 
Et pour prouver au manufacturier, en cas de pépin, que vous avez respecté ses exigences, il est fortement conseillé de conserver toutes les factures d'entretien. En outre, assurez-vous que l’huile utilisée respecte les normes exigées du constructeur. Par exemple, depuis plusieurs mois maintenant, General Motors exige d’utiliser de l’huile respectant la certification « dexos1 » sur ses véhicules. Il s'agit d'une nouvelle huile développée par ce constructeur afin d'occasionner le moins de friction possible et d'économiser ainsi du carburant. Vous pouvez employer cette huile sur d'autres véhicules, mais vous ne pouvez pas utiliser des huiles d'autres standards dans un véhicule General Motors. Précisons que la plupart des grandes marques de lubrifiant ont des produits de norme dexos. Dans tous les cas, il faut s’assurer que le produit choisi porte le sceau de l’API (American Petrol Institute) et que la viscosité soit de type SAE (Society of Automotive Engineers). 
 

Les mythes de l’huile synthétique

 
L’huile synthétique a été développée pour les avions de l'aéronavale américaine qui devaient affronter des différences de températures extrêmes allant du très froid au très chaud. Cette huile résiste donc mieux aux changements de température et son efficacité lubrifiante est meilleure. Elle est principalement faite pour les moteurs de haute performance.
 
Mais son utilisation n’est pas nécessairement avantageuse pour les moteurs qui n’ont pas été spécifiquement conçus pour ce produit. De plus, il est faux de croire qu’on peut l'utiliser de façon prolongée. D'ailleurs, selon les ingénieurs interrogés, sa durée de vie n'est en général pas supérieure à celle d'une huile ordinaire. Dans certains cas, elle n’est pas du tout indiquée.
 
Pour vous assurer de ne pas commettre d’impair, il est important de faire appel aux services de mécanicien qui saura bien vous conseiller. En passant, les moteurs diésels exigent une huile spéciale, le saviez-vous? Aussi, il est fortement recommandé de remplacer le filtre à huile à chaque vidange. Ce n'est pas un investissement très élevé, mais vous aurez ainsi une lubrification plus efficace. 
La lubrification correcte du moteur est un incontournable si l’on veut en prolonger sa durée de vie.