L’utilisation des tablettes et téléphones intelligents au bureau

La spécialiste des bonnes manières Anna Post a accordé au New York Times une entrevue sur les règles de bienséance à adopter quand on travaille pour une entreprise qui accepte qu’on apporte nos téléphones et tablettes électroniques personnels au bureau. 

Ok, mesdames, et surtout messieurs, on prend des notes :
 
D’abord, bien que ces outils de communications nous rendent plus accessibles pour nos collègues et clients, nous devrions les utiliser discrètement et en lien avec nos taches professionnelles; pas pour la mise à  jour de notre statut Facebook ou pour jouer à Angry Birds. Ça me semble évident.
 
En réunion, restez attentif à ce que disent vos collègues (même s’ils sont ennuyeux comme la pluie). Baisser les yeux tous les 30 secondes vers le gadget sur vos genoux ne se fait tout simplement pas. Et l’efficacité du multitâche n’est pas encore démontrée. 
 
Si vous prenez des notes avec un de ces appareils, étant donné que ce n’est pas encore une pratique courante dans les salles de réunion, vous devriez le dire ouvertement à vos collègues. 
 
Il n’est pas vraiment acceptable de lire des courriels et textos pendant un meeting. Même si vous êtes discret, il est facile de se perdre dans la lecture de messages personnels et vous risquez de rater des informations importantes…
 
Si vous dirigez une réunion, assurez-vous que les règles de bienséance soient claires pour tout le monde. Pendant les présentations, tous les appareils devraient être éteints… en principe.
 
Bref, c’est une affaire de gros bon sens et de respect des autres…
 
Photo: AMagill