La cape de Batman le tuerait s’il essayait de voler pour vrai!

Maintenant que le boson de Higgs a été (peut-être) découvert, les physiciens du monde entier n’ont plus grand-chose d’urgent à faire. Quatre étudiants en physique de l’Université de Leicester, en Angleterre, ont donc décidé d’occuper leur surplus de temps libre en examinant les propriétés de la cape de Batman. Les résultats ne sont pas jolis, jolis.

En assumant que la cape possède une envergure de 5 mètres, Batman parviendrait à parcourir un peu moins de 400 mètres (1 148 pieds) en vol plané s’il s’élançait du haut d’un édifice de 150 mètres de hauteur. Jusque-là, ça va. Mais l’atterrissage, lui, serait un peu plus problématique... Puisque Batman entrerait en collision avec le sol à une vitesse de 90 km/h, et qu’il n’a pas de coussins gonflables dans les pieds. Ouch.
 
Les calculs ont été publiés dans le Journal of Physics Special Topics, une revue scientifique publiée par l’université, sous le titre «Trajectory of a falling Batman» («Trajectoire de Batman en chute libre»). On peut lire l’article ici mais attention: si le texte ne fait que deux pages, il est infesté d’horribles équations terrifiantes.
 
Source: Blastr