La Chine Vs Lady Gaga

Oubliez les armes nucléaires, les conflits économiques, les groupes terroristes ou les gouvernements ennemis, ce qui menace vraiment la stabilité de la Chine, c’est Lady Gaga, Britney Spears, Beyonce et même… les Backstreet Boys.

Une liste de cent chansons interdites vient d’être publiée par le ministère chinois de la culture. Les chansons identifiées constitueraient une menace pour la culture et l’État chinois. La liste repose sur une directive de 2009 qui porte sur la violation du droit d’auteur, mais aussi sur le ‘mauvais goût et les contenus vulgaires’.

La façon dont les chansons interdites ont été retenues n’est pas très claire. Quoi qu’il en soit, l’avertissement s’applique à tous les services chinois de lecture en direct (‘streaming’) ou de téléchargements qu’ils soient légaux ou non. Les responsables des sites fautifs ont jusqu’au 15 septembre pour retirer les chansons au risque d’être traînés en justice s’ils refusent de se plier au règlement.

C’est Lady Gaga qui domine la liste avec 6 chansons interdites. En plus des artistes mentionnés plus haut, on trouve aussi sur la liste 4 chansons du groupe québécois Simple Plan, 3 pour le groupe américain Owl City et trois aussi pour la chanteuse Natalie Walker.

Il s’agit de la troisième liste de 100 chansons à proscrire depuis le début de l’année. Des artistes comme Eminem, Christina Aguilera, Kylie Minogue et même Céline Dion ont vu certaines de leurs chansons frappées d’interdiction par les autorités chinoises.

Mettons qu’il vaut mieux en rire que d’en pleurer. Même que, en ce qui me concerne, il y certaines chansons des Backstreet Boys qui m’effraient un peu, moi aussi.

Pour les plus curieux, voici une version traduite via Google de la liste des chansons concernées.

(Source : europe1.fr, readwriteweb.com, guardian.co.uk)

Crédit photo : Lady Gaga - ama_lia